Ligue 1 : Caen conforte sa place dans le peloton de tête, Nice au ralenti

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-12T20:59:12.191Z, mis à jour 2015-12-12T21:01:21.307Z

Réduits à dix en première période, les hommes de Patrice Garande ont ramené un point du Roazhon Park (1-1) alors que les Aiglons n'arrivent plus à enchaîner avec un match nul à Reims (1-1).

Le Stade Rennais est décidément incorrigible. Alors qu'ils avaient l'occasion de signer leur troisième victoire de la saison à domicile, les partenaires de Benoît Costil ont été accrochés par un Stade Malherbe de Caen combatif ce vendredi soir pour le compte de la 18e journée de Ligue 1.


Beaucoup de déchet à Rennes

Entreprenante et bien décidée à donner le tempo de la partie, la formation de Philippe Montanier a affiché un visage séduisant d'entrée de jeu. Malheureusement, les joueurs bretons se sont montrés coupables d'un déchet technique incroyable dans les derniers mètres, coutant ainsi des situations intéressantes comme cette frappe d'Adboulaye Doucouré qui a frôlé la lucarne d'un Rémy Vercoutre battu (20e). Bien regroupé derrière et procédant par contres, Caen s'est malgré tout fait surprendre par la vitesse rennaise, ce qui a entraîné l'expulsion logique d'Emmanuel Imorou après avoir empêché Giovanni Sio de filer au but en le retenant par le maillot (36e).


Caen n'a rien lâché

Profitant de sa supériorité rennais, le Stade Rennais a continué de pousser et s'est montré plus tranchant sur ses actions offensives. Sylvain Armand, qui a trouvé le poteau (48e), Doucouré (49e et 55e) et Kamil Grosicki (57e) n'ont cependant pas pu trouver la faille pour ouvrir le score. Un problème que s'est chargé de résoudre Juan Fernando Quintero pour s'offrir son premier but en Ligue 1 d'une frappe à ras de terre mal négociée par Vercoutre (61e). Mais loin de se laisser abattre, les troupes de Patrice Garande ont tenté de faire basculer la rencontre en leur faveur. Et c'est sur un corner qu'est venue la lumière, Syam Ben Youssef crucifiant Costil à bout portant (79e, 1-1).


Lille ne s'arrête plus, Nice perd encore des points

Métamorphosé depuis l'arrivée de Frédéric Antonetti sur son banc, le LOSC a enchaîné une troisième victoire consécutive en écrasant Lorient à domicile (3-0) alors que Montpellier est venu à bout de Guingamp (2-1). Nantes, Troyes et Reims ont quant à eux été neutralisés par Toulouse, Bastia et Nice sur le score de 1-1. Les Aiglons, étincelants entre septembre et novembre, subissent un nouveau coup d'arrêt après leur cinglante défaite contre le Paris Saint-Germain la semaine dernière (0-3). De quoi les faire stagner provisoirement à la 5e place du championnat derrière Angers, dauphin du club de la capitale, Caen et Monaco.