Ligue 1 : avant le Barça, le PSG a revu ses gammes à Bordeaux

Voir le site Téléfoot

Cavani et Di Maria   PSG
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-02-10T21:51:57.683Z, mis à jour 2017-02-10T21:52:00.324Z

Tous les voyants sont au vert pour Paris avant la réception du FC Barcelone en Ligue des Champions : la large et belle victoire obtenue à Bordeaux donne des chances d'y croire.

Avec un effectif légèrement remanié, le PSG a retrouvé son costume de patron à Bordeaux, où il a étrillé des Girondins dépassés. En pleine bourre, Edinson Cavani a notamment inscrit un doublé.

Le retour de Verratti qui fait du bien

Sans Draxler, Matuidi et Thiago Silva au coup d’envoi, le PSG pouvait compter sur les retours de Marco Verratti dans l’entrejeu et Kevin Trapp dans ses cages. Avec le maestro italien, auteur d’une passe décisive, force est de reconnaître que le club de la capitale n’affiche pas vraiment le même visage. À quelques jours du choc face au FC Barcelone en Ligue des Champions, sa place dans le onze est une excellente nouvelle et porte l’espoir d’un exploit. Dans tous les cas, les Parisiens n’étaient pas venus à Bordeaux pour faire dans la dentelle. Dominateurs voire écrasants, ils ont cueilli leurs adversaires à froid, quand une sublime ouverture a permis à Cavani d’ouvrir le score d’une belle frappe sans contrôle (6e). On promettait alors un cauchemar aux Girondins et cela n’a pas manqué : la soirée a été longue, sinon cauchemardesque, pour eux.

Un PSG appliqué et séduisant

Di Maria avait déjà offert une marge au sien (40e) quand Edinson Cavani, encore lui, s’est offert un doublé au retour des vestiaires (47e). Comme un signal envoyé à Bordeaux : ce vendredi soir, le PSG n’était clairement pas bon à prendre. Pourtant sans Thiago Silva, logiquement préservé, l’arrière-garde n’a jamais vraiment tremblé et on a vu des champions en titre très impliqués dans tous les compartiments du jeu, avec des duels à leur avantage. Paris avait déçu dans ses victoires face à Dijon et Lille, cette fois, c’est un récital qu’il a offert à ses supporters, ce qui préfigure une éventuelle bonne soirée mardi prochain.

Le PSG rejoint Monaco et tous les voyants sont au vert

Avec cette troisième victoire de rang en championnat, le PSG rejoint provisoirement Monaco en tête du classement mais avec une différence de buts le plaçant derrière tout de même (+32 contre +47). Elle permet, par extension, de mettre la pression sur le leader mais aussi Nice, qui serait bien inspiré de ne pas être décroché. Au passage, Edinson Cavani a fait le plein de confiance, comme s’il en avait besoin, avant de défier l’ogre Blaugrana. Un buteur avec une telle réussite, c’est une autre excellente nouvelle pour continuer à croire.