Dans l'actualité récente

Ligue 1 - Bilan Match Aller : Ajaccio et Sochaux déjà condamnés ?

Voir le site Téléfoot

Fosseni Diawara - Ajaccio
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-12-23T10:38:00.000Z, mis à jour 2013-12-23T10:44:55.000Z

La première partie de la saison de Ligue 1 vient de se terminer et déjà, des tendances se dessinent : en haut, avec un trio de tête qui se détache, mais aussi en bas, où Sochaux et Ajaccio ont vécu un début de saison catastrophique.

Les 19 premières journées de Ligue 1 ont été jouées, la rédaction de Telefoot.fr se permet donc de faire un bilan de mi-parcours. Focus ici sur les déceptions, les équipes qui font partie du « Flop 5 » de la phase aller de Ligue 1.

Ajaccio, un pied en Ligue 2 ?
Une victoire : c'est le bilan catastrophique de l'AC Ajaccio après 19 journées de Ligue 1. Nécessairement, les Corses vont faire mieux lors de la phase retour, mais sera-ce suffisant pour sortir de la zone rouge et ainsi gagner le droit de rejouer en Ligue 1 la saison prochaine ? Pas sûr, surtout si l'on prend en compte les sept premiers matchs de Christian Bracconi sur le banc acéiste (2 nuls et 5 défaites, 5 buts marqués, 16 encaissés), l'incapacité de ses attaquants de se procurer des occasions (moins de 9 tirs tentés par rencontre pour 13 buts inscrits, pire attaque de L1) et la passivité de ses défenseurs (16 tirs encaissés, 20ème de L1, et 18 tacles effectués, 17ème de L1).

Sochaux et Valenciennes peuvent-ils s'en sortir ?
Sans sa victoire samedi face à Rennes, Sochaux aurait eu droit à son paragraphe comme Ajaccio juste au-dessus... Mais grâce à un doublé de Cédric Bakambu, le FCSM a terminé la pahse aller avec 11 points et se voit attribuer un tout petit peu plus de crédit que l'ACA, malgré une attaque pas beaucoup plus efficace (15 buts inscrits) et une défense encore plus perméable (39 buts encaissés, pire défense de L1). Pour Valenciennes, la donne est identique... mais pas totalement : avec 14 points, VA n'est qu'à trois points de Montpellier et peut compter sur la grande expérience d'Ariel Jacobs pour le sortir de cette mauvaise passe. Egalement, le retour programmé de leurs attaquants Anthony Le Tallec et Grégory Pujol pourront aider à maintenir le VAFC en Ligue 1.

Montpellier compte sur Rolland Courbis
Actuel 17ème de L1, Montpellier va mal. Pire : il n'a plus connu la victoire depuis le 6 octobre, soit dix journées de disette totale ! Entre-temps, Jean Fernandez a été débarqué et Rolland Courbis a été nommé. Loulou Nicollin compte sur lui pour remonter le moral des troupes et son niveau de jeu par la même occasion. Mais pour cela, il faudra marquer des buts, le MHSC n'ayant pour l'instant réussi à faire trembler les filets adverses qu'à 18 reprises, soit la 16ème plus mauvaise attaque de Ligue 1... Ca tombe bien, Courbis a déjà fait un pas en avant en obtenant le prêt du talentueux Milanais M'Baye Niang.

Nice veut apprendre à gagner à l'extérieur
Si Nice a été la grande surprise de la saison dernière, Nice est aussi la grande déception de cet exercice, la faute à une série de 7 défaites de suite ! Les hommes de Claude Puel se sont repris depuis, mais ils sont passés d'une belle 6ème place à une plus inquiétante 14ème position en l'espace de six semaines... Pour autant, faut-il s'inquiéter pour l'OGC Nice ? Oui et non : avec Dario Cvitanich (7 buts) et Namanja Pejcinovic, Nice possède un attaquant de grande classe et un des meilleurs défenseurs de Ligue 1. Mais à l'extérieur, Nice n'y arrive pas, tout simplement : une seule victoire acquise loin de l'Allianz Riviera. Pour remonter, l'OGC Nice devra apprendre à gagner à l'extérieur. Ce problème réglé, tout devrait rentrer dans l'ordre pour les coéquipiers d'Eric Bauthéac.

Le réveil (tardif) du Lyon
C'est une déception malgré un récent coup de mieux : l'OL n'est que 10ème de Ligue 1 après 19 journées de championnat ! Comment expliquer un tel classement ? Par une défense des moins solides (27 buts encaissés, 5ème plus mauvaise défense de L1) qu'une belle attaque n'arrive pas à couvrir (3ème meilleure attaque), une défense qui n'aime pas les matchs à l'extérieur (20 buts encaissés). Mais l'OL reste sur une série de quatre matchs sans défaite en championnat, six avec la Ligue Europa, une dynamique sur laquelle Rémi Garde s'appuiera pour débuter 2014 de la plus belle des manières.

La phase aller de la Ligue 1 version 2013/2014 a montré des limites à certaines équipes, des déficiences plus ou moins graves selon les cas. Ajaccio, Sochaux, Valenciennes, Montpellier, Nice et Lyon sauront-ils combler ces manques afin de réussir leur seconde partie de saison ?