Ligue 1 : Très bonnes opérations de Nice et Saint-Etienne dans la course à l’Europe

Voir le site Téléfoot

Mario Balotelli écoute les consignes de Lucien Favre
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-04-22T17:37:26.168Z, mis à jour 2018-04-22T17:37:27.337Z

La lutte s’annonce très serrée pour la 5ème place, et l’OGC Nice et l’AS Saint-Etienne ne sont pas manqués ce dimanche en prenant les 3 points alors que Montpellier manque une belle occasion.

La fin de saison s’annonce passionnante à presque tous les étages en Ligue 1. Et le maintien tout comme la course pour la 5ème place du championnat sont encore incertains. Ces deux enjeux étaient d’ailleurs au cœur des rencontres entre l’OGC Nice et Montpellier en début d’après-midi, puis entre les Verts de Saint-Etienne et l’Estac.


Nice se place idéalement pour le sprint final

Les deux précédentes rencontres des Aiglons en L1 s’étaient soldés par des matches nuls face à Angers (1-1) et Rennes (1-1), mais pour la réception de Montpellier, rival direct pour les places européennes, l’OGC Nice n’est pas retombé dans ses travers. Dominateurs lors de cette rencontre, les hommes de Lucien Favre ont attendu le début de la seconde période pour ouvrir le score par Pierre Lees Melou servi par Allan Saint-Maximin (1-0, 59ème).

Grâce à cette réalisation, les Niçois prennent 4 longueurs d’avance sur les Héraultais qui n’ont cadré que deux fois lors de match, et n’ont jamais semblé en mesure d’inquiéter les Azuréens emmenés par un grand Saint-Maximin. L’OGC Nice est désormais 5ème avec 50 points, mais l’écart reste faible avec ses poursuivants, Guingamp étant 10ème avec 45 points.



12ème match sans défaite pour l’AS Saint-Etienne

Qu’il semble loin le temps où les Verts flirtaient avec la zone rouge du championnat. Invaincus depuis la fin du mois de janvier, les coéquipiers de Stéphane Ruffier n’ont pas manqué l’occasion de remonter au classement. Et pourtant cela n’a pas été simple. Les Troyens, pourtant dominés ont vite ouvert le score par Adama Niane (0-1, 8ème) suite à une erreur de Subotic. Regroupés derrière l’Estac est parvenu à revenir aux vestiaires avec cet avantage d’un but, mais ils ont sans doute trop reculé, laissant le ballon aux Verts.

Hamouma et Monnet-Paquet ont manqué de réussite devant le but de Zelazny, mais peu après l’heure de jeu, la domination stéphanoise a été récompensée avec l’égalisation de Beric (1-1, 68ème), l’attaquant slovène s’offrant même un doublé quelques minutes plus tard (2-1, 74ème). Grâce à ces trois points, les hommes de Jean-Louis Gasset remontent à la 6ème place à un petit point de Nice. L’Europe reste envisageable pour les Verts mais le calendrier à venir (Montpellier, Bordeaux, Monaco et Lille) s’annonce compliqué. Mais Invaincus depuis 12 matches, les joueurs de l'ASSE semblent être capables de tout en 2018.

Pour Troyes, la fin de saison s’annonce aussi délicate. Actuellement barragistes, les joueurs de Jean-Louis Garcia sont à égalité avec Lille au nombre de points et sachant que Caen, Lyon, Montpellier et Monaco seront leurs prochains adversaires et qu’ils comptent 4 points de retard sur le premier non-relégable, la tâche s’annonce difficile.