Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Bordeaux se rassure un peu, Lille replonge dans la zone rouge, Monaco se reprend

Voir le site Téléfoot

galtier int
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-21T18:27:38.923Z, mis à jour 2018-01-21T18:27:43.018Z

Bordeaux qui se rassure un peu, Lille qui replonge, Montpellier à trois points du top 5 : voilà les principaux enseignements de la 22e journée de Ligue 1.

On fait le point sur la 22e journée de Ligue 1, démarrée par la victoire de Marseille sur la pelouse de Caen.

Nantes-Bordeaux : 0-1

Une victoire et un nouveau coach : Bordeaux s'est offert un peu d'assurance samedi à la faveur de sa victoire obtenue sur la pelouse du FC Nantes grâce au seul but de Nicolas De Preville (26e). Dans la foulée, le club des Girondins a officialisé l'arrivée d'un nouveau coach : l'Uruguayen Gustavo Poyet. Il remplace Jocelyn Gourvennec, remercié jeudi.

Montpellier-Toulouse : 2-1

Toulouse fait du surplace dans la zone rouge. L'entame avait pourtant été parfaite face à Montpellier après l'ouverture du score d'Imbula (30e). Mais, derrière, la machine s'est enrayée : expulsion de Gradel (41e), égalisation de Sambia dans la foulée (43e) et but dans les ultimes secondes de Sio (90e+6). Montpellier est à trois longueurs du top 5.

Rennes-Angers : 1-0

Rennes a bonifié sa victoire acquise face à Lille en battant le SCO d'Angers sur le fil grâce à un penalty transformé par Bourigeaud dans les dix dernières minutes (84e). L'Europe est à portée pour les hommes de Sabri Lamouchi.

Strasbourg-Dijon : 3-2

Ce samedi, le spectacle était à aller chercher en Alsace. Les Strasbourgeois et les Dijonnais se sont rendus coup pour coup au stade de la Meinau et ce sont les Alsaciens qui sont sortis vainqueurs de la rencontre. Aholou (5e) et Lala, sur penalty (19e), avaient d'abord mis Strasbourg sur de bons rails avant que Tavares (33e) puis Haddadi (45e) ne permettent à Dijon de revenir. Un deuxième penalty transformé par Lala (79e) a finalement choisi un vainqueur. Strasbourg met fin à une série de trois défaites de rang.

Troyes-Lille : 1-0

L'électrochoc amené par la nomination de Christophe Galtier au poste d'entraîneur n'aura pas duré longtemps à Lille. Déjà battu par Rennes cette semaine, le LOSC a encore chuté, cette fois sur la pelouse de Troyes. Un seul but de Niane a suffi à l'ESTAC pour replonger les Dogues dans le doute. Et même leur passer devant au classement.

Amiens-Guingamp : 3-1

Amiens a passé ses nerfs sur Guingamp. Incapables de gagner depuis plusieurs semaines, les Picards se sont donnés un peu d'air en prenant le dessus sur Guingamp, qui enchaîne pour sa part un deuxième revers de rang. Un doublé de Konaté (16e, 79e) et un but de Bodmer ont permis à Amiens de l'emporter.


Nice-Saint-Etienne : 1-0

L'embellie aura été de courte durée pour Saint-Etienne, qui signe un deuxième revers d'affilée sur la pelouse de Nice. Les Aiglons, privés de Pléa à la dernière minuté, ont été portés par Cyprien, qui a confirmé son retour au premier plan en inscrivant le seul but du match par un joli coup franc. Au classement, les hommes de Lucien Favre reviennent à hauteur des Nantais, cinquièmes du championnat.

Monaco-Metz : 3-1

Après deux matches nuls consécutifs, les Monégasques se devaient de réagir, surtout après la victoire de Marseille en ouverture de la 22e journée et alors que l'Olympique Lyonnais reçoit le PSG en clôture. Ils l'ont fait en passant leur nerf sur Metz, la lanterne rouge qui nourrit toujours l'espoir de se sauver. Jorge, Ghezzal et Rony Lopes ont tous les trois marqué. Les Lorrains, qui ont fini à dix après l'expulsion de leur gardien, ont sauvé l'honneur grâce à Niane. Monaco est troisième à un point de Marseille.