Ligue 1 : sans briller, le PSG s'impose à Lorient et assure l'essentiel

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-21T17:52:43.169Z, mis à jour 2015-11-22T15:05:29.307Z

Souvent trop faciles, notamment en seconde mi-temps, les hommes de Laurent Blanc se sont imposés 2-1 au Moustoir et ont assuré l'essentiel pour s'envoler au championnat.

Après un alléchant choc entre l'OGC Nice et l'Olympique Lyonnais qui s'est soldé par une écrasante victoire des Aiglons hier (3-0), la 14e journée de Ligue 1 s'est poursuivie ce samedi avec le déplacement du Paris Saint-Germain à Lorient comme affiche principale. Et sans être transcendant, le double champion de France en titre a fait le travail en l'emportant sur le score de deux buts à un.

PSG - Matuidi : "Paris n’a jamais été aussi fort" (Téléfoot - septembre 2015)


Ongenda, la jeunesse du PSG en action

A l'instar de la rencontre opposant l'OGCN à l'OL avait démarré sur un gros rythme, une Marseillaise et une minute de silence ont été parfaitement respectées en hommage aux victimes des attentats de Paris survenus le 13 novembre dernier. Sur le plan sportif en revanche, le début de partie n'a pas été à la hauteur du match de vendredi soir avec très peu de rythme dans les premières minutes. Titulaires en l'absence de David Luiz et Angel Di Maria (tout comme Marco Verratti et Javier Pastore), Presnel Kimpembe (malheureusement sorti sur blessure à la 36e minute) et Hervin Ongenda ont plus qu'assuré l'essentiel, le dernier cité a ouvrant même le score après un excellent centre de Gregory van der Wiel (26e, 0-1).


Lorient trop friable défensivement

Punis à cause d'une défense très friable, les Merlus ont tenté de se remettre dans le sens de la marche mais ont laissé beaucoup trop d'espaces à leurs adversaires du jour qui ne se sont pas fait prier pour doubler la mise grâce à Blaise Matuidi après un service parfait de Zlatan Ibrahimovic (32e, 0-2). La deuxième période ne changera malheureusement rien pour les joueurs bretons qui ont tenté de revenir au score, à l'image de Raphaël Guerreiro (50e, 53e et 74e) mais c'était sans compter sur les partenaires de Thiago Silva, solides jusqu'au bout... enfin presque ! Car à trop vouloir gérer leur avance, les hommes de Laurent Blanc sont tombés dans la suffisance, comme trop souvent, et se sont fait surprendre par Benjamin Moukandjo, meilleur buteur de la Ligue 1 avec dix réalisations (82e, 1-2). 


Grâce à cette courte victoire acquise sans briller, les hommes de Laurent Blanc continuent malgré tout de survoler la Ligue 1 avec provisoirement 13 points sur le deuxième du championnat, à savoir l'OL. Comme dirait l'autre, « l'essentiel est assuré ».

MyTELEFOOT - Le Buzz : Les joueurs du PSG surprennent des fans dans un photomaton

Bastia-Ajaccio reporté

Dans les autres rencontres de ce samedi, l'AS Monaco s'est imposée sur sa pelouse face au FC Nantes grâce à un but du prometteur Croate, Mario Pasalic (1-0). Montpellier et Guingamp ont également empoché les trois points de la victoire contre Reims (3-1) et Toulouse (2-0) alors que Lille n'a pu faire mieux qu'un match nul à Troyes après le limogeage d'Hervé Renard (1-1). Enfin, la rencontre entre le SC Bastia et le Gazélec Ajaccio a été reporté à ce dimanche en raison d'un vent fort soufflant sur la Corse.