Ligue 1: le championnat débute très fort, les buteurs sont au rendez-vous !

Voir le site Téléfoot

Edinson Cavani ouvre le score
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-08-07T10:17:48.581Z, mis à jour 2017-08-07T10:26:36.762Z

La saison 2017-2018 de Ligue 1 a débuté sur les chapeaux de roues avec 29 buts inscrits durant la première journée. Les attaquants s’en sont donné à cœur joie pour la reprise du championnat de France. Il y a eu des buts, du spectacle, du suspense… Ce championnat commence bien !

Deux mois et demi. On la critique parfois facilement, mais quand elle n’est pas là, elle nous manque, la Ligue 1 ! La période d’abstinence s’est achevée ce week-end avec la première journée de la saison 2017-2018 du championnat de France. Et les 10 premiers matches de ce nouveau cru suscitent l’enthousiasme.

Des buts en pagaille


Quel contraste ! Il y a 10 ans tout juste, la première journée de la saison d’alors (2007-2008) s’achevait dans l’ennui : 13 buts seulement, trois matches terminés sur un score nul et vierge, une seule rencontre avec plus de deux buts inscrits… Bref, bonjour tristesse. Là, les spectateurs ont eu droit à une belle première journée : 29 buts marqués et aucun 0-0 ! Dans l’histoire de la Ligue 1 à 20 équipes (depuis 2002 donc), c’est la deuxième meilleure première journée. Il n’y a qu’en 2011 que les attaquants se sont montrés plus prolifiques (31 buts).

L’OL cartonne, Mariano Diaz déjà à bloc


Le premier leader est donc l’Olympique lyonnais, auteur du plus gros carton de la journée samedi face au promu Strasbourg (4-0). Dans les tribunes, les fans ont salué les pépites formées au club parties vers d’autres cieux (Corentin Tolisso, Maxime Gonalons et Alexandre  Lacazette) et ont découvert Mariano Diaz.

Le Dominicain, arrivé du Real Madrid cet été, a signé un doublé pour son premier match officiel en tant que Gones. Il marche sur les traces d’un illustre ancien : Lisandro Lopez. L’Argentin était le dernier joueur à avoir marqué pour son premier match avec Lyon. C’était en 2009. L’aventure de Diaz démarre donc bien. Nabil Fekir, auteur d’un doublé lui aussi, étrenne de la meilleure des manières son brassard de capitaine.

Valère Germain est essentiel à l’OM


D’accord, il n’a pas marqué. Contre Dijon (3-0), Valère Germain a laissé ce plaisir à Clinton Njie (doublé) et Florian Thauvin. Mais l’ancien Monégasque a quand même délivré deux passes décisives, une autre Camerounais, l’autre au Français. En Ligue Europa, lors du match aller contre Ostende au 3e tour préliminaire, l’attaquant s’était offert un triplé pour son premier match officiel.

En trois rencontres, Germain, c’est donc trois buts et deux passes décisives. L’OM ne s’est visiblement pas trompé. Le n°28 s’est déjà rendu indispensable, en plus d’avoir séduit le public phocéen.

Souleymane Camara a marqué pour Loulou


Grosse émotion à La Mosson
pour le premier match de Montpellier depuis la disparition de Louis Nicollin. Contre Caen, les hommages se sont multipliés, avec notamment un clapping au son de "Lou ! Lou ! Lou !", ainsi que des joueurs montpelliérains avec mes maillots floqués "Loulou", et bien d’autres marques de respect encore. Auteur du but de la victoire (1-0), Souleymane Camara est devenu le meilleur buteur de l’histoire du MHSC en Ligue 1 (48 réalisations). Le Sénégalais a bien sûr dédié ce but historique, marqué de la tête, au président Louis Nicollin.

Cavani déjà en forme, Lille impressionne


Avec l’arrivée de Neymar, Edinson Cavani ne devrait pas manquer d’occasions de briller à la pointe de l’attaque du PSG. En attendant que le Brésilien soit disponible, l’Uruguayen ne perd pas de temps : un but plein de maîtrise pour ouvrir le score contre Amiens, puis un caviar délivré à Javier Pastore dans les dix dernières minutes (2-0).Tout va bien pour El Matador. Débuts réussis pour le Losc de Marcelo Bielsa aussi. Les Dogues ont mis 45 minutes pour trouver leurs marques, puis ils ont marché sur Nantes (3-0) grâce à Junior Alonso, Nicolas De Préville (sur penalty) et Anwar El Ghazi. Ça commence très bien pour le Lille version El Loco.