Dans l'actualité récente

Ligue 1 : le championnat idéal pour se relancer ?

Voir le site Téléfoot

Abou Diaby   Olympique de Marseille
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-08-02T07:04:34.437Z, mis à jour 2015-08-02T07:45:29.330Z

Après plusieurs mois sans jouer, Abou Diaby et Lassana Diarra ont signé à l'Olympique de Marseille pour se relancer. Par le passés, d'autres ont essayé de rebondir en Ligue 1, avec plus ou moins de succès.

Abou Diaby n'a joué qu'un seul match avec Arsenal la saison dernière tandis que Lassana Diarra a connu une saison blanche. Les deux joueurs vont donc tenter de se relancer en Ligue 1. Avant eux, plusieurs joueurs ont relevé ce défi avec des fortunes diverses...

Retour gagnant pour Malbranque et Squillaci

En août 2011, après 10 ans de Premier League, Steed Malbranque, formé à Lyon, s'engage avec Saint-Etienne. Mais après trois semaines chez les Verts et seulement un match, il résilie son contrat. Après une saison blanche et uniquement des entraînements pour garder la forme, Malbranque signe à Lyon. Et ce recrutement est une réussite. Le milieu de terrain joue 30 rencontres de Ligue 1 et devient l'un des cadres du vestiaire, encadrant les nombreux jeunes joueurs lyonnais.

Autre réussite, celle de Sébastien Squillaci. Quand il signe à Bastia en juillet 2013, les doutes sont nombreux : l'international français (21 sélections) n'a en effet joué qu'un seul match avec Arsenal entre 2011 et 2013. Mais rapidement, le défenseur s'impose comme un patron du club et joue un rôle prépondérant dans le maintien du club en Ligue 1. La saison dernière, Squillaci a même atteint la finale de la Coupe de la Ligue pendant que Bastia assurait tranquillement son maintien.

Pouplin, du chômage à la L1

En 2008, Simon Pouplin quitte Rennes, son club formateur, pour rejoindre Fribourg. Mais après une blessure, il perd son poste de titulaire et se retrouve sans club à l'été 2011. Pour garder la forme, il s'entraîne dans son jardin avec son père puis avec la réserve du FC Nantes. A l'été 2012, après un an de chômage, il est recruté par Sochaux comme gardien remplaçant. Titularisé lors de la 5e journée contre Saint-Etienne, il effectue un grand match et s'installe définitivement dans la cage sochalienne. Pouplin contribue ainsi grandement au maintien du club en L1. La saison suivante, Sochaux est relégué et il rejoint Nice à l'été 2014.

Christanval : du capitanat au banc de touche

Présenté comme le nouveau Laurent Blanc, le défenseur Philippe Christanval ne parvient pas à s'imposer au FC Barcelone. Ainsi, lors de sa deuxième saison catalane, en 2002-2003, il ne joue que 5 matches de Liga.

L'international français (6 sélections) décide alors de rentrer en France, à Marseille. Alain Perrin en fait son capitaine mais le joueur se blesse en Ligue des Champions. Ensuite, sa boulette contre Nantes lui fait perdre peu à peu la confiance de José Anigo qui a remplacé Perrin. Le capitaine perd son brassard et assiste depuis le banc de touche à finale de la C3. Et lors de sa seconde saison, Christanval ne joue pas le moindre match. En 2005, il quitte l'OM pour Fulham.

Diarra n'a pas convaincu Rennes

En 2012, l'OM décide de se séparer de ses gros salaires. Alou Diarra, finaliste de la Coupe du monde 2006, s'engage avec West Ham. Handicapé par une blessure au genou, il ne joue que trois matches en Premier League. En janvier 2013, il est prêté à Rennes pour remplacer Yann M'vila, parti en Russie. 

Alou Diarra joue 12 matches en Ligue 1 (dont neuf titularisations) mais il ne parvient pas à convaincre le staff rennais de le conserver et retourne en Anglette où son contrat est résilié.

Triste fin pour Barthez

En octobre 2006, Fabien Barthez annonce sa retraite. Mais le terrain lui manque et deux mois plus tard, il revient sur sa décision et signe au FC Nantes qui lutte pour se maintenir en Ligue 1.

Si Barthez livre une belle prestation contre l'OM au Vélodrome (0-0), il commet une boulette contre Sedan, un concurrent direct pour le maintien. Pris en grippe par les supporters nantais après un match contre Rennes, le gardien décide de quitter les Canaris avant même la fin de la saison. Une triste fin pour le champion du monde mais aussi pour Nantes, qui sera relégué à l'issue du championnat.