Dans l'actualité récente

Ligue 1 - Le chantier parisien

Voir le site Téléfoot

Leonardo et Ronaldo - PSG
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2012-03-17T16:15:00.000Z, mis à jour 2012-03-17T16:22:42.000Z

Si en arrivant au PSG l'été dernier les Qataris voulaient être champions de France dès la première année, ils comptaient et compte toujours créer un "grand club européen". Sportivement, les voyants sont au vert mais tout n'est pas encore rose. Etat des lieux.

Alors qu'un sprint final se profile, Paris ne fait plus que jamais rien comme les autres, que ce soit en matière de gestion de l'effectif ou en matière de transferts.


Le souffle de Montpellier sur la nuque


Avec une équipe leader au classement, pour l'instant, les supporters du Parc des Princes n'ont pas vraiment à se plaindre. Sauf relâchement exceptionnel, l'hymne de la Ligue des Champions résonnera en septembre à Paris, mais pour ce qui est du titre, rien n'est fait... Montpellier, auteur de départs canons en L1 depuis 2 saisons, finissait toujours par caler. Là, en plus d'être impressionnants dans le jeu, les Héraultais le sont aussi de régularité. Eliminés piteusement en Ligue Europa et en Coupe de la Ligue, les joueurs de la capitale seraient bien inspirés de vite faire la différence en Championnat comme en Coupe, sinon, ils pourraient bien finir la saison bredouille.



Affaire Luyindula, suite et... suite


Peguy Luyindula est en fin de contrat en juin et c'est un soulagement pour tout le monde. Pour lui, mis à l'écart du groupe professionnel à l'intersaison et traité comme un pestiféré depuis. Mais aussi pour le club qui, à l'heure où il entend briller sur la scène internationale, voit son image ternie par cette affaire qui n'en finit pas. Un cas mal géré par Leonardo et ses dirigeants, alors que l'ancien Marseillais était simplement brouillé avec son coach, Antoine Kambouaré. Luyindula maintient sa plainte pour harcèlement. Sa place sur le banc lors de la 27ème journée de L1 ne l'a visiblement pas amadoué...


De nouvelles folies programmées


Paris va recruter sec et Paris va recruter cher. 100 millions d'euros par saison pendant encore 4 ans, voilà l'enveloppe allouée par les dirigeants du club. Pour l'instant, l'équipe de Mamadou Sakho a encore un peu de mal à attirer des vedettes confirmées. La tendance devrait être encore à l'achat de joueurs confirmés comme ce fut le cas cet hiver avec Alex, Maxwell ou Thiago Motta. Des jeunes pleins d'avenir Younes Belhanda ou Leandro Damiao risquent aussi d'arriver. Seul Kaka, ancien Ballon d'Or, semble une piste crédible parmi les stars ciblées.


Invaincu depuis le 1er décembre, le PSG semble sur la bonne voie pour redevenir un grand d'Europe et les spotlights de la C1, ajoutés aux millions du Qatar, pourraient bien l'y aider.