Ligue 1 : Le conseil de classe des promus

Voir le site Téléfoot

Superbe match entre le RCSA et l'OM
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-12-26T16:34:53.562Z, mis à jour 2017-12-26T16:35:40.660Z

L’une des belles surprises de la première moitié de championnat est le joli parcours des 3 équipes promues cet été. Strasbourg, Amiens et Troyes sont en effet bien partis pour se maintenir.

Il y a ce mythe de l’ascenseur au sujet des formations qui redécouvrent la Ligue 1 après leur montée. Généralement, il y a toujours au moins une formation promue qui ne parvient pas à se maintenir. A l’instar de Nancy, champion de Ligue 2 en 2015/2016, mais relégué 12 mois après, ou Troyes et le Gazélec qui quittent la Ligue 2 en 2014/2015 pour y retourner un an plus tard, et encore Metz et Lens promus en 2013/2014 puis relégués en 2014/2015. 

Il faut remonter à la saison 2012/2013 pour voir trois formations montés de Ligue 2 en Ligue 1 (Monaco, Guingamp et Nantes) se maintenir la saison suivante. Cette saison, il semblerait que l’on suive ce chemin avec Strasbourg, Amiens et Troyes, bien partis pour rester en Ligue 1.


Le RC Strasbourg, le bon élève qui mérite des encouragements

Avant la 19ème journée, les Alsaciens étaient dans la première moitié de classement à une très belle 8ème place avec 24 points à seulement 2 points de l’OGC Nice, 6ème. La défaite surprise du club à Metz les a fait descendre à la 11ème place, mais ils ne possèdent que 3 points de retard sur les Aiglons, toujours 6ème.  Après un début de saison catastrophique (4 points en 7 rencontres avec une seule victoire), le RC Strasbourg a opéré une très belle remontée. 

En 11 rencontres, ils n’ont perdu que 2 fois, contre Metz donc mais aussi contre Troyes, se permettant même au cours de cette période de faire tomber un PSG qui n’avait pas encore goûté à la défaite ! Emmenés par Da Costa (4 buts), Bahoken (3 buts) et surtout Dimitri Lienard (3 buts, 5 passes décisives) les Alsaciens peuvent réellement espérer continuer en ligue 1 l’an prochain s’ils poursuivent leur belle série.



Amiens, trop dissipé à l'approche des fêtes

Défaits à trois reprises lors des trois premiers matches de Ligue 1, on pouvait craindre le pire pour Amiens. Après 9 journées, le club comptait 6 points et la suite de la saison s’annonçait périlleuse pour les vice-champions de France de Ligue 2. Et puis en l’espace de 7 matches entre octobre et novembre, les Amiénois n’ont pas connu la défaite avec 4 victoires et 3 nuls, venant à bout des Girondins de Bordeaux (1-0) accrochant Guingamp (1-1), Montpellier (1-1) et Monaco (1-1) entre autres. 

Classé neuvièmes à la fin novembre, le club a connu un mois de décembre compliqué avec 4 revers en autant de matches. Classés treizièmes, les joueurs de Christophe Pelissier n’ont certes que 2 points d’avance sur le premier relégable, mais ils ne comptent aussi que 6 unités de retard sur Nice, sixièmes.



Troyes, avec les félicitations contre ses concurrents directs

Troyes possède pas mal de similitudes avec Amiens. Possédant le même nombre de points (21), le promu a aussi connu un mois de décembre compliqué avec une seule victoire en 4 rencontres. C’était d’ailleurs pour la réception … d’Amiens. Autrement contre l’OM (3-1), Monaco (3-2) Guingamp (0-1), le PSG (2-0), les Troyens se sont inclinés en cette fin d’année. 

Mais il est intéressant de noter que sur cette première moitié de saison, à l’exception de Bordeaux que Troyes devance d’un point, ils n’ont pas perdu contre les équipes qui sont derrière eux au classement ! Ils ont ainsi battu Saint-Etienne (2-1), Metz (0-1) et Angers (3-0) puis partagé les points contre Lille (2-2) et Toulouse (0-0). La tactique est bonne et pourrait permettre à Troyes de se sauver si le club continue de prendre des points contre ses concurrents directs pour le maintien.