Ligue 1 : démarrage victorieux pour le PSG, Bordeaux et Lyon

Voir le site Téléfoot

CprzsEFWYAE  nE large jpg
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-08-14T21:07:59.449Z, mis à jour 2016-08-14T21:08:00.386Z

Le PSG, Bordeaux et Lyon ont démarré la saison par une victoire, au contraire de Marseille, de Lille et de Monaco.

La première journée de la saison 2016/2017 de Ligue 1 nous a offert une valse de remontada.

Bastia-PSG : 0-1

Si on avait prévenu Unai Emery que Furiani était un enfer, alors le coach du PSG n’a pas été déçu du voyage. Pour sa première dans le championnat de France, il a vu ses hommes difficilement battre des Bastiais appliqués et très regroupés derrière. Il a fallu attendre la rentrée de Jesé à la place de Ben Arfa pour voir le score se débloquer grâce à Kurzawa. Le défenseur gauche a victorieusement repris une frappe de l’Espagnol déviée par le gardien corse. Cela a suffi aux Parisiens pour se sortir du piège et s’assurer les trois premiers points de la saison.

Monaco-Guingamp : 2-2

L’AS Monaco, qui avait sans doute le barrage aller de Ligue des Champions en tête, est revenu de loin face à Guingamp. Menés 2 à 0, les Monégasques peuvent remercier l’entrée payante de Bernado Silva. A l’origine d’un penalty transformé, par Fabinho, le Portugais a égalisé sur une merveilleuse passe de Dirar. L’ASM n’est pas passée loin de la correctionnelle tandis que Leonardo Jardim n’a toujours pas trouvé la formule pour commencer le championnat par une victoire à Louis-II.

Bordeaux-ASSE : 3-2

Bousculé par Saint-Etienne, Bordeaux a joué crânement sa chance en se montrant très efficace et opportuniste pour mener 3 à 0 par l’intermédiaire de Laborde (13e), Rolan (57e) et Malcom (72e). Mais les réductions du score successives de Hamouma (81e) et Soderlund (89e) en fin de match ont semé le doute jusqu’au bout dans l’esprit des Girondins. A l’arrivée, c’est un première succès pour Jocelyn Gourvennec à la tête de sa nouvelle équipe.

Metz-Lille : 3-2

Le LOSC avait à coeur de se racheter après sa désillusion européenne (élimination juste avant les barrages de Ligue Europa). Et les Nordistes avaient pris la rencontre par le bon bout avec l’ouverture du score de Lopes (35e), qui a doublé la mise en seconde période (70e). Mais ils ont concédé trois buts dont deux penaltys qui ont permis aux Messins de revenir deux fois au score (56e, 76e) puis de sceller une victoire inespérée (88e). Impardonnable.

Montpellier-Angers : 1-0

Dans un match globalement équilibré (13 tirs à 12), Montpellier a confirmé sa force à la Mosson en s’imposant d’une courte tête grâce à un superbe bijou de Boudebouz (8e). Dijon-Nantes : 0-1 Pour son retour dans l’élite, Dijon s’est fait cueillir à domicile par les Canaris de Nantes. Thomsen (48e) a permis aux siens de démarrer l’exercice 2016/2017 par un premier succès à l’extérieur.

Caen-Lorient : 3-2

Les Merlus pourront sans doute s’en mordre les doigts. Mais ils ont sans doute aussi pris les devants et se sont retrouvés à 10 beaucoup trop vite. Benjamin Moukandjo s’est illustré par un doublé en 20 minutes (5e, 19e). Sauf que l’orgueil de Caen était beaucoup trop grand ce samedi soir. Rodelin (32e) et Santini (43e, 87e) ont permis au Stade de Malherbe d’inverser complètement une situation qui paraissait bien compromise. Avoir du cœur, déjà, à ce moment-là de la saison est de bon augure.

Nancy-Lyon : 0-3

Lyon a rappelé à Nancy, champion de Ligue 2 la saison dernière, ce qu’était l’élite. Et c’est avec sa star Lacazette que l’OL a étrillé le promu. L’attaquant français, sorti sur blessure face à Paris lors du Trophée des Champions, s’est visiblement parfaitement remis. Car il a inscrit un triplé, son quatrième avec son club formateur, au cours d'une rencontre maîtrisée. Il a d’abord profité d’une double tentative mal repoussée de Darder (33e) puis d’un oubli défensif (44e) avant d’aggraver le score en tout fin de rencontre sur une passe décisive de Mathieu Valbuena (90e+3). Ce large succès permet aux Gones d’oublier la défaite face au PSG et, surtout, de prendre seuls la tête du classement à la faveur d’une meilleure différence de but. Lyon nous a habitués à mal démarrer ses championnats. Ce dimanche soir, la routine pourrait s'envoler.

Nice-Rennes : 1-0

Qu’il était difficile ce match pour les deux équipes, émotionnellement parlant… Marquée par le vibrant hommage aux victimes des attentats du 14 juillet, la rencontre a attendu l’heure de jeu pour se délier, grâce à une tête du jeune Malang Sarr, 17 ans seulement. Pour sa première sur le banc des Aiglons, Lucien Favre a fait le pari de la jeunesse, et il s’est avéré payant malgré une prestation parfois décevante. Il s’en est fallu de peu pour les Niçois, car Yoann Gourcuff n’était pas hors-jeu sur son égalisation injustement refusée (79e).

OM-Toulouse : 0-0

L’OM n’a plus démarré une saison de Ligue 1 par une victoire à domicile depuis douze ans. La malédiction s’est perpétrée dimanche soir face à Toulouse. La rencontre, assez pauvre techniquement, a accouché d’un piètre spectacle et les Marseillais se sont fait bouger chez eux. Par le TFC, mais aussi par leur public, qui les a sifflés à l’issue du match.