Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Angers coule l'OL, Caen chute face au LOSC

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-05T20:55:59.022Z, mis à jour 2015-12-05T21:00:46.166Z

La formation d'Hubert Fournier s'est inclinée 2-0 pour sa dernière à Gerland en championnat tandis que les Normands ont manqué l'opportunité de s'emparer de la deuxième marche du podium (1-2).

L'Olympique Lyonnais n'y arrive plus. Humilié par l'OGC Nice (3-0), La Gantoise (1-2) et Montpellier (2-4), peu rassuré après un triste nul à Nantes (0-0), le vice-champion de France en titre a raté sa dernière à Gerland en Ligue 1 en s'inclinant lamentablement contre une vaillante équipe du SCO d'Angers ce samedi soir pour le compte de la 17e journée du championnat (0-2).

MyTELEFOOT - Dizzy penalty challenge : avec les joueurs d'Angers


Une défense lyonnaise affligeante

Pourtant bien rentrée dans la partie, la formation d'Hubert Fournier n'a pas mis longtemps à afficher ses lacunes du moment, notamment en défense. A la rue face au moindre mouvement adverse, l'arrière-garde des Gones a cédé sur coup de pied arrêté, Cheikh Ndoye prenant le meilleur sur un catastrophique Bakary Koné (17e, 0-1). Un réalisme maximal pour une équipe qui a ensuite bien tenu la baraque en profitant des nombreuses approximations lyonnaises sur le plan offensif. Un problème qui perdure et prouve à quel point le septuple champion de France ne sait plus jouer en équipe.

L'OL n'a pas été verni

Sorti à la pause sous les sifflets de ses supporters, l'OL a montré un visage beaucoup plus séduisant lors du deuxième acte. Mais quand ce n'est pas le manque de lucidité qui empêche les partenaires de Mathieu Valbuena de marquer, c'est la malchance qui s'en mêle. Le milieu de terrain français a d'abord trouvé la barre transversale de Ludovic Butelle (54e) avant qu'Alexandre Lacazette ne manque de peu le cadre (63e) et voit un but refusé pour hors-jeu (69e). Et comme un symbole, les partenaires d'Anthony Lopes ont de nouveau craqué sur coup de pied arrêté avec un énième duel remporté par Ndoye sur Koné à la suite d'un corner (0-2, 81e).


Avec ce cinquième revers de la saison en Ligue 1, Lyon s'enfonce un peu plus dans la crise. Les troupes de Jean-Michel Aulas n'ont plus gagné depuis le derby contre l'AS Saint-Etienne avant la trêve internationale (3-0) le 8 novembre dernier et gâchent une belle opportunité de s'emparer de la deuxième place du championnat derrière l'intouchable Paris Saint-Germain. Mais l'essentiel semble ailleurs ce samedi soir au sein d'une équipe qui n'en est plus une depuis le mois d'août dernier. Dommage pour toutes les anciennes légendes du club qui étaient venues en masse pour dire au revoir à Gerland...


Lille va mieux, Monaco aussi

Dans les autres matches de cette 17e journée de Ligue 1 qui se sont déroulés ce samedi, Caen a subi la loi de Lille (0-2), en plein renouveau depuis l'arrivée de Frédéric Antonetti avec deux victoires en trois matches. A Bastia, l'AS Monaco s'est relancée après deux matches sans victoire (1-2) tandis que Toulouse a sombré à domicile face à Lorient (2-3). Reims et Troyes se sont quant à eux séparés sur un score de parité (1-1), tout comme le GFC Ajaccio et Nantes (1-1).