Ligue 1 : les enjeux de la 8ème journée

Voir le site Téléfoot

error
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-09-28T11:49:00.000Z, mis à jour 2013-09-28T11:59:33.000Z

Ce samedi 28 et dimanche 29 septembre, les équipes de Ligue 1 enchaînent pour le compte de la 8ème journée leur troisième match en moins de dix jours. Tour d'horizon des enjeux pour chacun des protagonistes avant la première affiche de la journée, Lorient-Marseille, prévue samedi à 14h00.

La 8ème journée de Ligue 1 commence ce samedi après-midi, et la rédaction de Téléfoot.fr se pose pour vous les bonnes questions : quels sont les enjeux pour chacune des équipes ? Qui peut s'envoler en tête du championnat, et au contraire, qui risque de s'enfoncer un peu plus dans la zone rouge ?

Lorient-Marseille (Samedi 14h00)
Actuel 3ème de L1, l'OM peut revenir provisoirement à hauteur du leader monégasque, qui se déplace dimanche soir à Reims. Côté lorientais, les hommes de Christian Gourcuff vont essayer d'éviter leur quatrième match de rang sans victoire après leurs deux défaites à Monaco et Toulouse (1-0 à chaque fois) et leur nul spectaculaire face à Bordeaux (3-3).

PSG-Toulouse (Samedi 17h00)
Paris peut, à l'issue de cette 8ème journée, réaliser la bonne opération du week-end en cas de victoire face à Toulouse et d'un faux-pas monégasque en Champagne. Le PSG sera privé derrière de Thiago Silva, mais pourra compter devant sur la paire Ibrahimovic/Cavani dont on attend le match-référence... Pour le Téfécé, la dynamique est bonne (trois matchs sans défaite dont deux victoires de suite, série en cours) et, malgré une attaque qui tourne au ralenti (moins d'un but par match), il comptera sur la recrue estivale Martin Braithwaite (3 buts en 5 rencontres) pour gêner le club de la capitale.

Evian TG-Bordeaux (Samedi 20h00)
Mise à part la lanterne rouge Sochaux, aucune équipe n'a encaissé plus de buts depuis le début de la saison qu'Evian (15ème, 8 points). Face à Bordeaux, pas non plus réputé pour son attaque prolifique, les Savoyards vont tenter le diable : ne pas encaisser de but, une chose qu'ils n'ont pas encore réussi à faire depuis l'ouverture du championnat. Du côté des Girondins (18èmes, 6 points), une nouvelle contre-performance pourrait prolonger une série assez terrible de cinq matchs sans victoire, toutes compétitions confondues... et surtout plonger l'équipe de Francis Gillot en pleine crise.

Lyon-Lille (Samedi 20h00)
Une seule victoire lors de ses huit derniers matchs : l'OL ne vas pas très bien, et une victoire face à Lille pourrait lui donner un peu d'air. Rémi Garde comptera notamment sur les qualités de finisseur de Bafétimbi Gomis, de retour en forme après sa mise à l'écart estivale. Pour Lille, le but sera certainement de ne pas perdre pour ne pas se laisser distancer par le trio Monaco-PSG-OM, mais aussi pour ne pas voir son adversaire du soir lui passer devant au classement.

Nice-Guingamp (Samedi 20h00)
La défaite de Nantes (2-0) est-elle oubliée ? Claude Puel, le coach niçois, l'espère pour voir son Gym rester au contact des plus gros. Face au promu guingampais, l'objectif de Nice sera de ne pas prendre de buts (plus mauvaise défense parmi le top 10), mais l'arrière-garde sudiste devra faire attention à Mustapha Yatabaré, l'attaquant de l'EAG, déjà auteur de quatre buts depuis le mois d'août. En cas de victoire ce samedi soir, Guingamp passera par ailleurs devant son adversaire du soir.

Saint-Etienne-Bastia (Samedi 20h00)
Avec les Verts, c'est tout ou rien : avec aucun match nul depuis le début de la saison, Saint-Etienne ne fait pas dans la demi-mesure. Et face à Bastia ce soir, Christophe Galtier voudra continuer de la sorte en espérant une victoire face à une équipe en quête d'efficacité offensive (seulement 5 buts en 7 matchs)... mais qui possède un gardien de grande classe, Mickael Landreau montrant une sacrée forme dans les buts du Sporting. Pour rester au contact des meilleurs et surtout éviter une troisième défaite de suite après ses revers face à Toulouse et à Marseille, Sainté doit l'emporter à domicile face aux Corses, qui n'ont eux plus connu la victoire depuis trois rencontres.

Sochaux-Valenciennes (Samedi 20h00)
La grosse affiche du week-end, puisque c'est la lanterne rouge Sochaux qui accueille son prédécesseur au classement, Valenciennes. Avec respectivement deux et trois points dans leur escarcelle, les deux équipes vont très mal, et celui qui perdra ce samedi soir pourrait perdre gros... sachant que Sochaux a déjà perdu son coach après la débâcle à Guingamp en milieu de semaine.

Rennes-Nantes (Dimanche 14h00)
Le derby breton comme on ne l'avait plus vu depuis plusieurs saisons et la relégation du FC Nantes à l'échelon inférieur. Le Stade Rennais, très créatif pour l'occasion, en témoigne le buzz de la campagne d'affichage qui a accompagné ce match, voudra l'emporter pour montrer que leur bonne forme n'est pas qu'un coup d'épée dans l'eau. Chez les Canaris, on voudra surfer sur la dynamique créée par la victoire convaincante acquise aux dépens de Nice en milieu de semaine. Actuel et surprenant 9ème, Nantes peut dépasser son voisin en cas de victoire ce week-end.

Ajaccio-Montpellier (Dimanche 17h00)
A deux doigts de la zone rouge, Ajaccio n'a pas le droit à l'erreur sous risque de voir Bordeaux lui passer devant au classement. Face à Montpellier, les Corses compteront encore une fois sur leur portier mexicain Guillermo Ochoa pour essayer de remporter leur second match de rang après leur belle victoire face à l'OL. Du côté du MHSC, tout va plutôt pas mal, avec une série en cours de cinq matchs sans défaite... mais quatre sans victoire non plus ! Jean Fernandez devra faire sans Siaka Tiéné et Benjamin Stambouli pour remporter son second match de la saison et enfin lancer la saison montpelliéraine.

Reims-Monaco (Dimanche 21h00)
En fermeture de cette 8ème journée, Reims accueille le leader monégasque pour un match attendu. Attendu car Reims est une équipe en forme, en témoigne la date de son dernier revers, le 10 août dernier... soit lors de la 1ère journée de L1 ! Depuis, le Stade n'a plus connu la défaite, grâce à un jeu plutôt léché et une défense de fer menée par le toujours très bon Kossi Agassa. Attendu encore, car Monaco, leader devant le grand PSG, présente la meilleure attaque du championnat. Emmanuel Rivière et surtout Radamel Falcao voudront certainement revenir de Reims avec des compteurs-buts améliorés afin de permettre à l'ASM de rester au top de la Ligue 1. Attendu enfin, car c'est le dernier match de cette 8ème journée, l'occasion pour chaque équipe de faire un premier bilan après un bel enchaînement de trois matchs en moins de dix jours.