Ligue 1 : la folle remontée du LOSC

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-04-01T11:15:00.000Z, mis à jour 2013-04-01T11:15:00.000Z

En l'emportant à Brest dimanche, le LOSC repart de l'avant et glane par la même occasion sa sixième victoire en sept matchs de championnat. Cinquièmes à un point de Saint-Etienne mais surtout à quatre longueurs de Lyon, troisième, les Lillois peuvent espérer réussir le hold-up parfait en empochant le gros lot : la qualification en Ligue des Champions.

Sixième victoire en sept matchs pour Lille, qui pointe désormais à une cinquième place pleine d'espoir : à seulement quatre longueurs des Lyonnais, troisièmes, le LOSC peut en effet rêver de Ligue des Champions. Retour sur le renouveau nordiste.

Six victoires sur sept possibles
Depuis la journée 24, la donne est simple : Lille a tout gagné... ou presque. En effet, mis à part ce fâcheux faux pas à domicile face à Evian TG lors de 29ème journée, Lille a engrangé 18 points sur les 27 mis à sa disposition. C'est cinq de plus sur la même période que Saint-Etienne, toujours invaincu en 2013, et le PSG, leader avec sept points d'avance sur l'OM. Avec ses deux prochains matchs prévus à domicile face à Lorient et surtout Marseille, le LOSC peut espérer de grandes choses pour cette fin de saison...

La Ligue des Champions dans sa ligne de mire
A seulement quatre points de l'OL, défait à domicile par Sochaux dimanche soir, Lille profite donc de sa belle série pour se rapprocher d'un podium qu'il ne convoitait peut-être plus après une première partie de saison décevante (11ème après 18 journées). Avec son Grand Stade qu'il a inauguré en début de saison, Lille possède un rang qui l'oblige quasiment désormais à se qualifier pour une compétition européenne à la fin de chaque saison. Le match face à l'OM le 14 avril prochain pourrait être déterminant dans cette quête.

Payet en chef de file, Martin et Kalou confirment, Rodelin et Gueye se révèlent
Si Lille traverse une période faste, elle le doit à plusieurs facteurs : d'abord, les choix tactiques de Rudy Garcia. En alignant Salomon Kalou en pointe, soutenu par Payet et Rodelin sur les côtés, le coach lillois a réussi son coup de poker, avec 9 buts inscrits par ce trio sur les 16 inscrits par le LOSC depuis la 24ème journée. Ensuite, le retour en forme de sa star Dimitri Payet, la confirmation de Benoit Pedretti et ses deux recrues-phare de l'été dernier Marvin Martin et Salomon Kalou, et enfin les révélations d'Idrissa Gueye au milieu de terrain et Ronny Rodelin sur le côté droit de l'attaque lilloise.

A huit journées de la fin du championnat, Lille compte bien exploiter à fond ses qualités retrouvés afin de continuer sa folle remontée au classement de Ligue 1.