Ligue 1 : Giovanni Lo Celso, la confirmation d’un talent brut

Voir le site Téléfoot

Diarra  Lo Celso
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-05-04T15:41:35.317Z, mis à jour 2018-05-04T15:44:56.754Z

A 22 ans, Giovanni Lo Celso devient au fur et à mesure une valeur sure du club. Au début remplaçant au sein de l’effectif, il s’est imposé au milieu de terrain et se présente comme un futur grand.

Lors des premières journées de championnat, le temps de jeu de l’Argentin était minime. Régulièrement appelé par Unai Emery pour disputer le dernier quart d’heure, Giovanni Lo Celso a su être patient et il a fini par convaincre l’entraîneur parisien de lui faire confiance. Ce que le PSG n'a pas eu à le regretter, loin de là.


Un milieu polyvalent décisif et très technique

Le déplacement à Amiens en ouverture de la 36ème journée de Ligue 1 devrait permettre aux supporters parisiens de voir une nouvelle fois Giovanni Lo Celso titulaire avec les Champions de France. Ce serait la 5ème fois consécutive que cela se produirait en Ligue 1, preuve de l’importance prise par l’Argentin. Très technique, volontaire et courageux, Lo Celso se présente de plus en plus comme un élément d’une grande valeur pour le club de la capitale.

Cette saison il a pris part à 31 matches en championnat. Il est le troisième joueur parisien qui a disputé le plus de rencontres, n’étant devancé que par Alphonse Areola (32) et Edinson Cavani (31). En termes de temps de jeu, il n’est que le 14ème joueur de l’effectif, mais sa fréquente utilisation par Unai Emery témoigne du nouveau rôle pris par le gaucher. Parfois utilisé en tant que sentinelle devant la défense, il donne la pleine mesure de son talent dans une position de milieu relayeur. Cette saison il a marqué 4 buts dont un doublé contre l’AS Monaco (7-1) et surtout le but décisif contre les Girondins de Bordeaux (0-1).




Titulaire avec le PSG... et la sélection argentine

Arrivé à Paris en 2016, sa deuxième saison avec les Parisiens ne ressemble presqu’en rien à la première où il avait pris part à 4 matches de championnat. Contre Amiens ce vendredi soir, il devrait augmenter ses statistiques en termes de temps de jeu. Cette année, il a délivré 4 passes décisives, preuve de ses deux grands atouts au milieu : jouant toujours vers l’avant, Lo Celso a une qualité de passe remarquable qu’il accompagne d’une vision de jeu qui fait penser aux meilleurs moments de Javier Pastore sous le maillot parisien.

Cette saison, il a d’ailleurs découvert la sélection argentine avec laquelle il a disputé 4 rencontres, toutes en tant que titulaire, soit dans un 3-5-2 soit dans un 4-2-3-1 dans une position assez offensive. Giovanni Lo Celso s’impose de plus en plus comme l’un des joueurs destinés à briller au plus haut niveau. La fin de saison du PSG en donne d’ailleurs une belle illustration, l’Argentin dans la peau d’un titulaire (en l’absence de Verratti) réalisant des performances de très haut niveau. De bon augure pour la saison prochaine, mais aussi pour l’Argentine qui pourra compter sur lui lors de la Coupe du Monde en Russie.