Ligue 1 : l'ASSE en perte de vitesse

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-09-20T08:46:00.000Z, mis à jour 2014-09-20T18:54:55.000Z

L'ASSE, qui affronte Lens ce dimanche, perd peu depuis l'entame de saison sans pour autant convaincre les observateurs. Le partage des points rapporté d'Azerbaïdjan cette semaine en Europa Ligue est une nouvelle preuve du tâtonnement de la formation de Christophe Galtier.

L'ASSE, en dépit d'un classement flatteur (4e), n'inspire pas la même sérénité que celle dégagée la saison dernière. Juste une question de temps ?

Les Verts ne font plus le spectacle

Quatrième de Ligue 1 la saison dernière, l'ASSE pointe a la quatrième place du championnat après cinq journées cette saison. Dix points en cinq matchs, le début de saison des Verts est loin d'être raté. Toutefois, dans le jeu, l'ASSE tâtonne encore et surtout peinent à se créer des situations. Auteur d'un match nul sur la pelouse des azéris de Qarabag (0-0) jeudi soir pour son entrée en lice en phase de poule de la Ligue Europa, l'AS Saint-Etienne a encore donné du grain à moudre à ses détracteurs. Comment un club français peut-il laisser deux points à une formation d'Azerbaïdjan ? Comment les Verts peuvent t-ils se montrer si ennuyeux ?


Galtier ne s'inquiète pas

S'il ne se dit "pas satisfait" de son équipe qui a oublié de jouer, Christophe Galtier ne dramatisait pas l'autre soir à Bakou, préférant encenser son adversaire : "Penser qu'ils sont inférieurs à nous aurait été un manque de respect. S'ils opéraient en L1, ils tiendraient bien leur place et seraient dans une bonne situation (...) Que des supporters, voire des journalistes pensent le contraire, c'est possible. Mais les joueurs ont été mis en garde. On a bien bossé sur un plan tactique (...) Nous, on est au même niveau que Qarabag. Quand je vois la qualité des joueurs qui sont sur le terrain, le profil des joueurs utilisés par l'entraîneur de Qarabag, c'est une équipe équivalente à la nôtre." Et c'est là que la bât blesse...


Des recrues peu convaincantes

Car le constat s'impose aux yeux de tous : l'ASSE est bien moins flamboyante que la saison dernière. Christophe Galtier cherche encore la bonne formule et le technicien a actuellement peu de certitudes. L'ASSE a construit ses récents succès sur l'efficacité de son recrutement (Trémoulinas, Hamouma, Clarc, Lemoine...). S'il est prématuré de tirer un bilan après un mois de compétition, les débuts des néo-Verts restent, eux, très contrastés. Le très bon début de saisn de Kevin Monnet-Paquet n'a pas survécu à la mauvaise passe actuelle des Verts et il fut particulièrement timide face à Caen. Kévin Théophile-Catherine est solide mais manque encore d'intentions offensives. Quant à Ricky van Wolfswinkel, il reste la grande énigme de ce début de saison. L'heure est à se dévoiler. Vraiment.


L'ASSE se déplace demain à 17h sur la pelouse d'Amiens pour y affronter le RC Lens.