Dans l'actualité récente

Ligue 1 : l'OGC Nice humilie l'OL, Ben Arfa fait le show

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-20T21:19:28.180Z, mis à jour 2015-11-20T21:28:23.393Z

En ouverture de la 14e journée de Ligue 1, les Aiglons ont balayé des Gones impuissants à l'Allianz Riviera (3-0) et remontent provisoirement sur le podium grâce à cette 7e victoire de la saison.

Le football est magique, surtout pour commencer à panser les plaies consécutives aux terribles attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier. Première affiche de cette 14 journée de Ligue 1, le choc entre l'OGC Nice et l'Olympique Lyonnais a apporté un peu de baume au cœur en offrant un joli spectacle qui s'est ponctué par une nette victoire des hommes de Claude Puel (3-0).

Ben Arfa, la renaissance (Téléfoot - octobre 2015)


Un virtuose appelé Ben Arfa

Marqué par une somptueuse Marseillaise et une minute de silence respectée pour rendre hommage aux victimes des attentats de Paris du 13 novembre dernier, le début de la partie a offert un spectacle intéressant entre deux formations cherchant à jouer et ouvrir le score le plus rapidement possible. Et si les partenaires de Mathieu Valbuena, titulaire ce vendredi malgré ses ennuis judiciaires, auraient pu prendre l'avantage grâce à une bonne entame, ils ont raté le coche, la faute à la maladresse de Claudio Bauvue (4e) et la malchance d'Alexandre Lacazette (16e), auteur d'une frappe sur le poteau.


En face, les Aiglons ne se sont pas fait prier pour exploiter la fébrilité de la défense des Gones et prendre le contrôle de la partie grâce à un superbe but de Valère Germain qui a parfaitement piqué son ballon devant un Anthony Lopes impuissant (20e, 1-0). Quelques minutes auparavant, Hatem Ben Arfa assurait le show en humiliant Jérémy Morel d'une virgule exceptionnelle qui a rappelé à quel point le numéro 9 de l'OGCN pouvait régaler par des gestes hors du commun (12e).


L'OL a sombré

Menés alors qu'ils ont eu la possession du ballon pendant toute la première période, les troupes d'Hubert Fournier ne se sont jamais relevées d'un premier acte trop suffisant pour espérer mieux. Pire, elles se sont sabordées toutes seuls, Mapou Yanga-Mbiwa taclant le ballon au fond de sa propre cage après un centré de Jérémy Pied (48e, 2-0). Un coup de massue pour l'OL qui encaissera même un troisième but, encore une fois issu d'une action collective de toute beauté emmenée par Germain, Ben Arfa et Pied et conclue par le jeune Vincent Koziello, 20 ans (71e, 3-0).


Grâce à ce succès mérité, l'OGC Nice remonte provisoirement sur le podium, à un point de leur adversaire du soir qui encaisse sa troisième défaite de la saison. Loin devant, à 11 longueurs des Aiglons, le Paris Saint-Germain est seul en tête... et n'a même pas encore joué son match à Lorient pour le compte de la 14e journée de Ligue 1.

MyTELEFOOT - L'OGC Nice et le challenge de la barre