Ligue 1 : L'OL domine Evian et reprend provisoirement la tête (2-0)

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-02T17:18:00.000Z, mis à jour 2015-05-03T09:06:52.000Z

Pour le deuxième match de cette 35e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais s'est imposé à Gerland face à Evian Thonon Gaillard grâce à un somptueux coup franc de Clément Grenier et le 27e but d'Alexandre Lacazette en championnat.

Auteur jusqu'à présent d'une saison exceptionnelle, l'Olympique Lyonnais rêve plus que jamais du titre de champion de France qu'il se dispute depuis des mois avec le Paris Saint-Germain. Ce samedi soir, les partenaires d'Alexandre Lacazette ont fait un pas de plus vers la conquête d'un huitième sacre en reprenant provisoirement la tête de la Ligue 1 grâce une victoire contre Evian Thonon Gaillard à Gerland (2-0). Et pourtant, à l'inverse de ce que pourrait faire croire ce score net et sans bavure, tout n'a pas été parfait.

La merveille de Grenier
Malgré un bon début de partie, les troupes d'Hubert Fournier n'ont pas réalisé une première mi-temps qui restera dans les annales. Emoussé physiquement, l'OL a joué plus bas que d'habitude, laissant leurs adversaires évianais prendre place dans son camp. Pire, les Gones ont fait preuve d'un déchet technique inhabituel dans leurs phases offensives. Une défaillance qui ne leur portera pas préjudice.

Une nouvelle fois titulaire, Clément Grenier a prouvé qu'il retrouvait peu à peu ses sensations en étant l'un des meilleurs lyonnais sur la pelouse. Et c'est fort logiquement que la lumière est venu du milieu offensif de l'OL qui a libéré les siens sur un coup franc direct parfaitement frappé (20e, 1-0).

Lacazette est content mais Grenier va feter son but de l'autre coté , deg pic.twitter.com/dDhfqJYJ2P

— philippe (@philousports) 2 Mai 2015

Lacazette frappe encore
Fort de leur avantage, les partenaires de Maxime Gonalons se sont repris sur le plan offensif malgré quelques moments de flottement en défense. Il n'en fallait pas tant pour déstabiliser une équipe d'Evian courageuse qui a une nouvelle fois craqué sur coup de pied arrêté.

A la suite d'un corner, Dany Nounkeu a levé son pied vers le visage de Corentin Tolisso. Jeu dangereux et penalty indiscutable qu'Alexandre Lacazette s'est chargé de transformer pour son 27e but en Ligue 1.

Alexandre Lacazette, 23 ans, est le meilleur buteur de Ligue 1 à son âge depuis au moins trente ans. #OL

— Yves Leroy (@Yves_Leroy) 2 Mai 2015

L'OL peut y croire
Surfant sur cette dynamique à défaut d'être brillant, l'OL a poursuivi sa marche en avant en seconde période. Les partenaires de Clinto Njie, une nouvelle fois virevoltant mais malheureusement sorti sur blessure, auraient même pu tripler la mise sans les erreurs d'arbitrage et la malchance. Malheureusement pour les Gones, l'attaquant camerounais a été signalé hors-jeu à tort (51e) et son compère d'attaque Nabil Fekir a trouvé la barre transversale sur un somptueux coup franc (78e).

Grâce à son 21e succès de la saison, l'OL reprend provisoirement la tête de la Ligue 1 grâce à une différence de but supérieure au PSG (41 à 37). Le titre n'est donc pas encore joué pour des joueurs lyonnais qui, soyons honnêtes, feraient de très beaux champions, tout comme leurs rivaux franciliens. En revanche, le maintien dans l'élite du foot français s'annonce difficile pour Evian, 18e et donc premier relégable à trois journées de la fin.