Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Le PSG et l'OL seuls au monde, l'ASM et l'OM ne lâchent rien, Lens relégué

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-05-03T21:25:00.000Z, mis à jour 2015-05-03T21:34:41.000Z

Respectivement tombeurs de Nantes et d'Evian, le PSG et l'OL continuent leur duel pour le titre de champion de France. L'ASM et l'OM peuvent quant à continuer de rêver à une place qualificative pour la prochaine Ligue des Champions. En revanche, cette 35e journée de Ligue 1 a été fatale au RC Lens, officiellement reléguée en Ligue 2.

Une semaine après sa lourde défaite face à Lorient au Vélodrome (3-5), l'Olympique de Marseille s'est repris en s'imposant à Metz et peut toujours rêver de la Ligue des Champions, d'autant que Saint-Etienne s'est écroulé à Bastia. Mais pour un peu plus y croire, il faudra battre l'AS Monaco dimanche prochain au Vélodrome, d'autant que les hommes de Leonardo Jardim ont triomphé de Toulouse à Louis II. Le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais peuvent quant à eux poursuivre leur magnifique duel à distance pour le titre de champion de France après leurs victoires face à Nantes et Evian. Battu par Lille, Lens est officiellement en Ligue 2 alors que Metz y va tout droit.

Metz 0-2 OM
Après quatre défaites consécutives, l'OM devait absolument s'imposer à Metz pour stopper l'hémorragie et se relancer dans la course à la Ligue des Champions. Mission accomplie pour le club phocéen grâce à une performance assez satisfaisante dans l'ensemble et un doublé de Gignac, qui a inscrit ses 100e et 101e buts en Ligue 1. En revanche, ce succès olympien envoie un peu plus les joueurs lorrains vers la Ligue 2. Une relégation qui sera très certainement officielle à la fin de cette 35e journée de championnat.

OL 2-0 Evian
En pleine bagarre pour le titre avec le PSG, l'OL a assuré l'essentiel en s'imposant logiquement face à Evian, de nouveau à la lutte pour le maintien. Supérieurs à tous les niveaux à défauts d'être brillants, les Gones ont trouvé la clé grâce à Grenier et Lacazette pour une victoire nette et sans bavure face aux hommes de Pascal Dupraz, qui point désormais à la 18e place du classement. Une position synonyme de relégation, pour le moment.Concernant les troupes d'Hubert Fournier, ils redescendent à la 2e place après la victoire du rival francilien à Nantes.

Bastia 1-0 ASSE
A la lutte avec l'OM et l'AS Monaco pour espérer décrocher une place en Ligue des Champions la saison prochaine, Saint-Etienne s'est littéralement écroulé à Bastia. Coupables d'un manque de justesse technique et de combativité, les hommes de Christophe Galtier n'ont rien pu faire face à la belle débauche d'énergie des joueurs Corses qui se sont imposés grâce à une réalisation d'Ayité en fin de partie. Avec cette défaite, les Verts restent scotcher à la 5e place quand leurs adversaires du soir pointent à la 12e place.

Lorient 0-0 Bordeaux
Une semaine après sa victoire rocambolesque face à l'OM au Vélodrome (3-5), Lorient avait cœur de poursuivre son opération maintien face aux Girondins de Bordeaux. Le pari a presque été réussi avec un match nul - dans tous les sens du terme - décroché par les Merlus dans leur enceinte du Moustoir. Conséquences de ces points partagés : les troupes de Sylvain Ripoll occupent provisoirement la 15e place du championnat quand les hommes de Willy Sagnol restent 6e, à quatre longueurs de l'ASSE.

Montpellier 0-0 Rennes
Désireux de venir titiller les six meilleures équipes du championnat malgré des résultats irréguliers (quatre défaites, trois succès et un nul sur les huit dernières rencontres), le Montpellier de Rolland Courbis souhaitait relancer la machine face à un Stade Rennais qui ne joue plus qu'une place d'honneur en cette fin saison. Occasion ratée pour les partenaires de Lucas Barrios qui n'ont pu faire qu'un match nul à la Mosson. Au classement, les joueurs Héraultais stagnent à la 7e place quand leurs adversaires bretons restent cantonner au 9e rang.

Guingamp 2-0 Reims
En cas de victoire face à Reims, Guingamp avait l'occasion de faire un pas de géant vers le maintien. C'est chose faite puisque les hommes de Jocelyn Gourvennec ont brillamment remporté leur match grâce à deux buts signés Bauvue et Mandanne, et pointent à la 10e place du classement. La situation est en revanche très difficile pour les troupes d'Olivier Guégan, 17e et premier non-relégable, qui se déplaceront le week-end prochain à Evian, 18e, pour le compte de la 36e journée de Ligue 1.

Nice 1-1 Caen
Tous les deux à la lutte pour le maintien dans l'élite du football français, l'OGC Nice et le Stade Malherbe de Caen avaient pour objectif de ne pas perdre en cette 35e journée de Ligue 1. Mission accomplie avec score de parité à l'Allianz Riviera, Eduardo répondant à l'ouverture du score de Benezet. Au classement, les hommes de Claude Puel perdent une place et occupent le 13e rang, trois points devant les joueurs normands, 14e.

Lille 3-1 Lens
Officiellement relégué en Ligue 2 avant même ce derby du Nord face à Lille, Lens ne cesse de faire preuve de courage pour prouver qu'il mérite sa place dans l'élite du football français. Face aux hommes de René Girard, les hommes d'Antoine Kombouaré n'ont pas démérité mais n'ont rien pu faire pour éviter une nouvelle défaite face à un Losc fringuant. Si Chavarria a permis aux Sang et Or d'espérer, Boufal, Sidibé et Origi ont redonné l'avantage aux Dogues qui stagnent à la 8e place du championnat.

Monaco 4-1 Toulouse
Sous pression après la victoire de l'OM à Metz, Monaco n'avait pas le droit à l'erreur face à un Toulouse en plein renouveau et qui se bat pour son maintien. Dominés en première période, les hommes de Leonardo Jardim ont su faire preuve d'un réaliste exceptionnel en marquant trois buts sur le quatre premiers tirs. Bernardo Silva, Martial et Moutinho en sont les principaux artisans alors que Braithwaite avait égalisé une première fois. Germain a fini le travail pour permettre aux siens pour consolider la troisième place avant un déplacement volcanique la semaine prochaine au Vélodrome. Quant au Téfécé, 16e, le maintien n'est pas encore assuré.

PSG 2-0 Nantes
En clôture de la 35e journée de Ligue 1, le PSG est allé s'imposer à Nantes au terme d'un match globalement maîtrisé. Frappant d'entrée de jeu grâce à Cavani, les hommes de Laurent Blanc se sont mis à l'abri à la demi-heure de jeu grâce à l'inépuisable Matuidi pour ensuite contrôler une rencontre que les joueurs nantais ont emballé en première période avant de lever le pied en seconde. Au classement, le club francilien récupère la tête du championnat devant l'OL, Nantes pointant au 11e rang.