Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais chute à domicile face à Rennes !

Voir le site Téléfoot

RTX3GOKD
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-02-11T22:11:40.778Z, mis à jour 2018-02-11T22:11:41.879Z

L'Olympique Lyonnais accuse le coup dans le sprint pour le podium. Encaissant une troisième défaite de rang, les Gones pointent à quatre points de la troisième place.

Coup de tonnerre dans le sprint pour le podium : l'Olympique Lyonnais a concédé une troisième défaite de rang face à Rennes. Les Gones sont désormais à cinq points de Monaco et à quatre de l'Olympique de Marseille.

Khazri douche d'entrée

Les Lyonnais restaient sur deux revers d'affilée et devaient se reprendre alors que Marseille et Monaco n'ont pas perdu ce week-end. Sauf qu'ils sont tombés sur un os, à savoir un Stade Rennais opportuniste. Et réaliste. Sur la première erreur de Marcelo, qui a mal jugé un ballon, Khazri est venu punir les hommes de Bruno Genesio (5e), plus que jamais dans le dur en ce moment et sifflés par leur public. La suite ? Rennes n'avait plus qu'à dérouler son plan de jeu : reculer, attendre et éventuellement contrer. Face à des blocs bas, l'OL a du mal cette saison et il l'a encore démontré ce dimanche soir.

L'OL s'est réveillé trop tard

Les vents étaient contraires pour les Lyonnais et ils n'ont jamais su les inverser. Ils se sont sans doute réveillés un peu tard aussi, finissant par s'agacer devant certains faits de jeu. Rennes, de son côté, a parfaitement récité sa partition en sachant faire le dos rond après la première période ratée de leurs adversaires. Les changements opérés par Genesio après la pause n'ont pas produit leur effet et c'est le courage de Rennais qui a pris le dessus sur le reste au Groupama Stadium. Les Gones pourront aussi ruminer ce penalty oublié sur Fekir pour une faute flagrante de Gelin. Cela aurait remis l'OL sur les rails avant que Lea Siliki ne vienne valider le succès dans les dernières secondes (90e+3).

Lyon dans le dur

Cette troisième défaite de l'Olympique Lyonnais risque de laisser des traces. Après avoir chuté face à Bordeaux puis Monaco, les Lyonnais perdent des points précieux dans leur lutte pour une place sur le podium. Pointant à respectivement cinq et quatre points de Monaco et de Marseille, ils vont devoir stopper l'hémorragie et trouver des solutions face aux équipes qui se contentent de défendre. Largement devant dans les statistiques face à Rennes (64 % de possession, 19 tirs à 6, 10 corners à 1), les Gones n'ont pas gagné pour autant.