Ligue 1 : l'OM va mieux, Monaco se relance et rien n'arrête le PSG et le LOSC

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-11-24T22:15:00.000Z, mis à jour 2013-11-24T22:16:03.000Z

Le PSG et l'Olympique de Marseille, respectivement vainqueurs à Reims et Ajaccio, ont plutôt bien négocié le retour à la compétition après la trêve internationale. Lorient a également gagné à l'extérieur. Le LOSC a engrangé un nouveau succès et restera deuxième. Monaco a triomphé du FC Nantes.

Beaucoup de matches nuls dans cette quatorzième journée de Ligue 1 marquée par l'envolée du PSG et le regain de santé de l'OM.


AC Ajaccio - OM : 1-3
Vendredi soir, l'OM a consolidé sa victoire obtenue avant la trêve (2-1 face à Sochaux) par un deuxième succès consécutif, cette fois-ci sur la pelouse d'Ajaccio. Emmenés par un trident offensif Payet-Thauvin-Gignac inspiré, les hommes d'Elie Baup ont écrasé les joueurs de l'AC Ajaccio en misant sur leur solidité physique, l'aisance technique et l'efficacité des attaquants. Au classement, cela fait du bien aux Phocéens mais enfonce Ajaccio, qui ne s'en sort pas.


Reims - PSG : 0-3
La dernière défaite du PSG en matches officiels remonte à mars 2013 et c'était face à Reims. Plusieurs mois après, le club de la capitale ne s'est pas fait piéger et n'a laissé aucune chance à une équipe rémoise séduisante depuis le début de la saison. Lucas, Ménez et Ibrahimovic ont tous les trois marqué, sachant que Laurent Blanc avait aligné un onze remanié en vue de la réception de l'Olympiakos en Ligue des Champions. Ses hommes restent plus que jamais leaders.


Evian TG - FC Lorient : 0-4
Lorient a-t-il retrouvé la clef de son jeu si séduisant ? La victoire sur la pelouse d'Evian, la première à l'extérieur cette saison, fait du bien juste après la trêve internationale. C'est d'autant plus vrai que les hommes de Christian Gourcuff y ont mis la manière, avec pas moins de quatre buts inscrits. Aboubakar y est allé de son doublé (6ème, 13ème) en première mi-temps avant que Dialio (82ème) puis Jouffre sur pénalty (87ème) n'enfoncent le clou après la pause.


Lyon - Valenciennes : 1-1
Sortis plein de confiance après la victoire en derby face à Saint-Etienne, les Lyonnais voulaient enchaîner. Mais c'était sans compter sur des Valenciennois ayant plus que jamais besoin de points. Vu la physionomie du match, le score final est logique, en sachant qu'il aurait pu tourner à l'avantage de l'une ou l'autre des équipes en fin de rencontre. Niveau buteurs, Bahebeck (66ème) a répondu à Gomis (16ème). L'OL est sixième au classement.


Montpellier - Guingamp : 1-1
Un match qui risque de faire couler beaucoup d'encre et relancer le débat sur l'utilisation du capteur sur la ligne. Car le but de Stambouli, refusé, était bel et bien valable. Du reste, ce fait de jeu n'a pas empêché Remy Cabella d'exprimer une nouvelle fois son talent en trouvant le chemin des filets (69ème). Mais huit minutes et un pénalty accordé plus tard, les deux équipes se séparent par un nul. Pour la 600ème de Jean Fernandez en Ligue 1, ce n'est pas tout à fait le cadeau parfait.


Rennes - Bordeaux : 1-1
Une minute tout azimut... Nous étions à la 63ème minute quand Kana-Blyik, récemment qualifié pour la Coupe du Monde au Brésil, a ouvert la marque. Mais sur le coup d'envoi qui a suivi, Diabaté a fait montre de sa puissance physique pour s'imposer face à Costil. En quelques secondes, Rennes a perdu deux points dans un match fermé et assez équilibré en terme de possession et d'opportunités. Qu'importe, les hommes de Phillipe Montanier doivent s'en vouloir d'avoir manqué de vigilance suite à l'euphorie du but. A noter que Rennes, dixième, et Bordeaux, douzième, se suivent de près au classement, avec 18 points tous les deux.


FC Sochaux - Bastia : 1-1
Le FC Sochaux de Hervé Renard perd moins mais ne gagne pas non plus. Qui a marqué en premier ? Boudebouz, qui n'a pas fait de cadeaux à ses anciens coéquipiers (31ème). Au retour des vestiaires, les Corses ont beaucoup poussé mais c'est bel et bien Sochaux qui a égalisé, par Mayuka (74ème). Ce point du nul n'arrange évidemment pas Hervé Renard, dont l'équipe restera encore lanterne rouge à l'issue de la 14ème journée de Ligue 1. Bastia est neuvième.


Lille - Toulouse : 1-0

Jusqu’où ira ce LOSC là ? Car dimanche soir, le club nordiste sera assuré de conserver sa deuxième place, quelque soit le résultat entre le FC Nantes et l’AS Monaco. Contre Toulouse, à domicile, la victoire ne fut pas de tout repos. Comme à leur habitude, les Dogues ont manqué de précision dans le dernier geste et il a fallu attendre les dernières minutes pour voir Souaré libérer les siens (84ème). Pourtant, les Lillois évoluaient à onze contre dix et auraient dû se rassurer plus tôt. Qu’importe, les hommes de René Girard peuvent savourer ces trois points, en sachant que la cage de Vincent Enyeama est une nouvelle fois restée vierge. Le portier en est désormais à 855 minutes d’invincibilité et a encore brillé dimanche après-midi.


Nice - ASSE : 0-1

Les Verts restaient sur une série de trois matches sans victoire en Ligue 1 et, surtout, sur une défaite face au rival lyonnais. Après la trêve, les hommes de Christophe Galtier sont allés chercher trois points dans le nouveau stade de Nice. La libération est venue de Mevlut Erding, qui a exploité une erreur de Lucas Veronese, suppléant d'Ospina (23ème). Pour les Aiglons de Claude Puel, c'est le quatrième revers de rang...


Nantes - AS Monaco : 0-1

En clôture de la 14ème journée, nous avons eu droit à un choc entre le troisième et le quatrième qui n'avait de choc que le nom. Entachée par des erreurs techniques, la rencontre a accouché d'un spectacle terne d'où l'AS Monaco est quand même sorti vainqueur, non sans réussite. Grâce à une frappe détournée d'Obbadi, l'équipe de Claudio Ranieri se remet dans le bon wagon et suit le rythme du LOSC et du PSG. Le FC Nantes, quant à lui, a confirmé qu'il peinait face aux grosses équipes.