Ligue 1 / La LFP suspend la Goal-Line Technology avec effet immédiat (Communiqué)

Voir le site Téléfoot

RTSY9UM
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2018-01-11T17:04:16.961Z, mis à jour 2018-01-11T21:40:19.658Z

LIGUE 1 - La LFP a annoncé, jeudi, la suspension à titre conservatoire de la Goal-Line Technology après les dysfonctionnements survenus mercredi en Coupe de la Ligue.

La LFP suspend la Goal-Line Technology à titre provisoire

Deux couacs en trop. Mécontente des services de la société allemande Goal Control, après les deux bugs survenus lors des rencontres comptant pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (Rennes / Toulouse et Amiens / PSG), la Ligue de Football Professionnelle (LFP) a décidé de suspendre à titre conservatoire et avec effet immédiat l'utilisation de la Goal-Line Technology de ses compétitions. 

La LFP en a fait l'annonce, jeudi, en fin d'après-midi par communiqué. Mise en place depuis la saison 2015/2016, le système d'assistance à la ligne de but n'a pas apporté ce qu'il devait. Surtout, la multiplication des problèmes lors des rencontres de Ligue 1 depuis l'automne dernier a poussé la LFP à passer à l'action afin de préserver ses intérêts.

La fin pour Goal Control ?

Le principal enjeu de ce dossier sera le sort du contrat liant la société Goal Control à la LFP. Ce contrat devrait être examiné lors du prochain Conseil d'Administration de la LFP qui se tiendra la semaine prochaine à Paris.

Les dirigeants de Goal Control avaient déjà été reçus par la LFP à Paris le 19 décembre dernier après l'énorme incident ayant perturbé la rencontre entre Troyes et Amiens le 16 décembre dernier. 

Un problème technologique et une défaillance humaine avaient accordé à tort un but à Amiens avant que François Letexier, l'arbitre de la rencontre, ne décide d'annuler le but, avant de de demander la désactivation du système. La mise hors service de la Goal-Line avait également été prononcée mercredi soir en Coupe de la Ligue.

Après ce premier incident majeur, la LFP avait lancé un ultimatum à la société allemande, dans l'oeil du cyclone. Cette fois, c'est la punition.


Plus d'actualité