Ligue 1 : Lille enchaîne, Saint-Etienne se replace, Lorient (re)chute

Voir le site Téléfoot

Romain Hamouma (ASSE - Saint-Etienne)
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-29T20:20:25.913Z, mis à jour 2017-04-29T20:20:28.082Z

Les résultats de la 35e journée de Ligue 1 dessinent une fin de saison pleine de suspens pour le maintien, la course à l'Europe et, bien sûr, le titre.

Il y avait cinq matches au programme du multiplex Ligue 1 de la 35e journée avec toujours des enjeux à suivre, notamment la lutte pour le maintien et la course à la dernière place européenne.

Lille enchaîne

Dans une mauvaise passe il y a encore quelques mois, le LOSC fait ce qu’il faut pour bien terminer la saison et assurer définitivement son maintien avant d’accueillir Marcelo Bielsa et d’affirmer ses futures ambitions. Sur la pelouse de Montpellier, les Dogues n’ont pas fait dans le détail, infligeant une défaite nette sur le score de 3 à 0. De Preville a ouvert la marque sur un penalty indiscutable (13e) avant de voir Xeka (56e) puis Terrier (75e) valider un troisième succès en cinq matches. Au classement, Lille passe devant Toulouse et prend la onzième place. La première moitié de tableau n’est pas loin.

Sainté se replace

Encore en course pour la cinquième place européenne mais décroché à cause de ses trois derniers matches soldés par aucune victoire, Saint-Etienne a prouvé qu’il n’avait pas encore lâché en allant s’imposer au Stade du Roudourou. Il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir le tableau d’affichage s’animer après l’ouverture du score tardive de Pajot (61e). Hamouma s’est ensuite chargé de confirmer l’avantage sur penalty (86e). Les Verts reviennent à six points de Bordeaux avec une « finale » contre les Girondins à jouer la semaine prochaine. Il faudra la gagner à tout prix.

Lorient (re)chute

Naguère lanterne rouge quasi condamnée, Lorient joue sa peau à chacune des rencontres. Mais la défaite du jour face à Nantes comptera peut-être au moment de faire le bilan. Les Merlus croyaient empocher un point du difficile déplacement à la Beaujoire mais Sala est venu enterrer une partie de leurs espoirs à quelques secondes du terme (89e). Les hommes de Sergio Conceiçao, huitièmes à un point de Saint-Etienne, n’ont peut-être pas dit leur dernier mot pour la course à l’Europe. Du moins mathématiquement. Lorient n’a provisoirement que deux points d’avance sur Dijon, premier barragiste qui n’a pas encore joué, et un seul sur Caen, qui reçoit Marseille dimanche.

Metz enfonce Nancy

Le choc du bas de tableau entre Metz et Nancy a tourné à l’avantage du premier nommé. Le succès messin donne de l’air au classement - provisoirement sept points d’avance sur le dix-huitième - et enfonce les Nancéens. Dans le même temps, Bastia a battu Rennes loin de chez lui - au stade Parsemain - grâce à l’unique but de Crivelli (68e). Les Corses restent derniers avec un match en moins.