Ligue 1 : Lille ne saisit pas sa chance

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-09-21T13:51:00.000Z, mis à jour 2014-09-21T15:10:47.000Z

Les Lillois ont laissé passer l'occasion de reprendre la place de leader à l'OM en concédant un triste nul devant Montpellier. Un manque de réalisme a nuit aux Nordistes en première période.

Percutants en première période, poussifs en seconde, les hommes de René Girard ne méritaient sans doute pas mieux qu'un match nul ce dimanche au stade Pierre-Mauroy.


Lille toujours invaincu

Lille a préservé son invincibilité et c'est déjà ça. Avec trois victoires et trois nuls après six journées, le LOSC ne perd pas en ce début de saison et adopte un rythme de croisière qui lui permet de naviguer sans trop de difficultés dans le haut de tableau de la Ligue 1. Mieux même, un succès devant Montpellier lui offrait l'opportunité de récupérer la tête du championnat laissée l'espace de 48 heures aux Girondins de Bordeaux puis l'Olympique de Marseille. Une force de frappe insuffisante et un manque de clairvoyance de ses attaquants lui ont coupé l'herbe sous le pied.


Lille laisse passer sa chance

Du coup la frustration pointait dans les rangs nordistes à la fin du match. "Oui, de la frustration, confirmait Issa Gueye. Surtout au regard de la première période où on ne marque pas ce but qui nous aurait mis sur la voie du succès. Au moins on n'a pas perdu, c'est déjà ça." face à des Montpelliérains inoffensifs, cela aurait été le comble. Dans le viseur du Sénégalais, on peut citer pêle-mêle Frey, Delaplace, Lopes ou encore Mendes qui ont tout à tour manqué de tranchant dans le dernier geste.


Girard : "A nous de faire le jeu"

L'analyse de la rencontre différait peu avec René Girard qui pestait contre un mal récurrent ces derniers temps, à savoir "enchaîner deux mi-temps d'un même niveau." Il retenait néanmoins le positif : "On a fait beaucoup de très bonne choses et en ouvrant la marque on aurait certainement pu changer la physionomie du match... On sait que c'est à nous de faire le jeu face à des équipes qui attendent et c'est toujours un peu compliqué. Surtout quand on ne se montre pas efficace." Plus globalement, le coach du LOSC faisait contre mauvaise fortune bon coeur et retenait "le parcours plus qu'honorable effectué depuis le début de saison avec 12 points (en 6 matches)." Associé à une actuelle troisième place au classement, le constat se veut en effet encourageant.


Lors de la prochaine journée, Lille se déplacera à Nice et Montpellier, à la Mosson, affrontera Monaco (24 septembre).