Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Lille prend une avance décisive sur Marseille?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-11T09:20:00.000Z, mis à jour 2011-05-11T09:27:30.000Z

Le LOSC de Rudi Garcia et Eden Hazard a fait un grand pas vers le titre de champion, en battant Saint-Etienne 2 buts à 1, hier soir en match avancé de la 35ème journée de Ligue 1.

Avec 4 points d'avance sur Marseille et 4 matchs restant à jouer, on savait les Lillois en très bonne position dans la course au titre. Hier à Geoffroy Guichard, ils avaient l'occasion de creuser l'écart, et ils l'ont parfaitement saisie.




Hier soir, Lille jouait un de ses deux derniers matches à l'extérieur, qui plus est face à une équipe performante, puisqu'encore en course pour l'Europe. Il s'agissait donc pour les nordistes d'un match-piège, qu'il s'agissait de négocier au mieux pour ne pas permettre aux Marseillais de revenir au classement avec leur match en retard face à Brest, ce soir. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le match commence mal pour les joueurs de Rudi Garcia, Rivière ouvrant le score pour l'ASSE dès la 6ème minute.




Mais Saint-Etienne veut avant tout jouer, et se montre très séduisant, même s'il laisse des espaces aux Lillois, qui en raffolent évidemment. Sur un centre venu de la gauche, Tulio de Melo reprend le ballon de l'extérieur du droit, et son geste peu académique trompe un Janot un peu coupable (15ème minute). Deux minutes plus tard, les stéphanois obtiennent un pénalty logique, mais Landreau, en grand spécialiste, détourne la frappe de Sako. Saint-Etienne a laissé passer sa chance.




Au retour des vestiaires, les Lillois dominent des verts moins fringuants. C'est Rio Mavuba, habituel travailleur de l'ombre, qui scelle leur succès, en trompant Janot à la 66ème minute. Ils se contentent ensuite de gérer leur avance, prenant donc (provisoirement) 7 points d'avance sur Marseille. Le titre leur semble désormais promis : « Nous avons une ambition, c'est d'être champions de France » claironnait ainsi Rudi Garcia, lui qui a longtemps fait profil bas.


A la fin du match, le chaudron Stéphanois leur réservait une chaleureuse ovation, qui saluait la performance et la joie des Lillois. Hier soir, Lille ressemblait bien à un champion de France...