Ligue 1 : Lyon en forme olympique

Voir le site Téléfoot

RTS10211
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-03-12T19:18:07.327Z, mis à jour 2017-03-12T23:09:34.312Z

Belle journée pour l'Olympique lyonnais, vainqueur de Toulouse (4-0), qui récupère deux points sur l'OGC Nice et voit un de ses poursuivants, l'AS Saint-Etienne, caler à domicile (2-2 face à Metz).

Trois jours après sa victoire européenne, l'OL a largement dominé le Téfécé (4-0) ce dimanche, pour le compte de la 29e journée de Ligue 1.

Lyon ultra réaliste

C'est l'épilogue idéal d'une semaine parfaite pour l'Olympique lyonnais. Trois jours après leur belle victoire face à l'AS Roma en huitièmes de finale aller de la Ligue Europa (4-2), les Gones ont ce dimanche pris le meilleur sur le Téfécé, en appliquant le "tarif maison" (4-0). Entre deux affrontements romains, Bruno Genesio avait décidé de faire tourner. Exit Lacazette, Valbuena et Tolisso, place à Fekir, Depay et Darder. Le schéma de jeu ne changeait pas pour autant. Aux Lyonnais la possession (environ 70% en première mi-temps), à l'adversaire les occasions franches. Andy Delort, qui a touché le montant gauche de Lopez, et Corentin Jean la transversale peuvent en témoigner.

L'inspiration de Memphis

La seconde période basculera plus franchement. Lyon, auteur de 25 buts sur ses six précédents matchs, trouve facilement la mire ces temps-ci. Sur sa première occasion des Gones, Jallet surprenait Alban Lafont (36e). Et en moins de dix minutes en seconde période, Cornet (47e) puis Depay (53e) crucifiaient leurs adversaires. La suite du match était à sens unique et Depay s'offrait son premier doublé en Ligue 1, d'une incroyable tentative depuis le rond central (4-0, 82e). Si la troisième place reste utopique (13 points de retard sur Nice, 12 sur le PSG qui joue ce soir à Lorient), la 4e place, européenne, se présente bien (+5 points sur l'OM).

Ligue 1 : Bernardo Silva, l’origine d’un phénomène

Les Verts s'en sortent bien

Les Stéphanois peuvent dire un grand merci à leur capitaine. Auteur du but égalisateur à l'ultime seconde du temps additionnel alors que son équipe se dirigeait vers son huitième revers de la saison, le troisième à domicile, Loïc Perrin à sauver les meubles ainsi que les apparences. Pour les Messins, en quête de points précieux pour leur survie en Ligue 1, le coup est rude. Dominateurs et surtout plus fringants, ils prirent les commandes des opérations dès la première minute de jeu (par I. Sarr, 1-0) avant de les reprendre en mains après l'égalisation forézienne (Beric, 53e) par Falette (1-2, 68e). Un second coup de butoir qui ne sera donc pas suffisant. Pour les Verts, l'opération n'en reste pas moins mauvaise sanctionnée d'une décevante septième place au classement à neuf longueurs de la quatrième place.

La 29e journée

Vendredi

Nice - Caen : 2-2

Marseille - Angers : 3-0

Samedi

Monaco - Bordeaux : 2-1

Nancy- Lille : 1-2

Montpellier - Nantes : 2-3

Rennes - Dijon : 1-1

Guingamp - Bastia : 5-0

Dimanche

Saint-Etienne - Metz : 2-2

Lyon - Toulouse : 4-0

Lorient - PSG (21h)