Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Lyon bat un Marseille frustré

Voir le site Téléfoot

RTX3GOKD
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-12-17T22:17:19.341Z, mis à jour 2017-12-17T22:17:19.341Z

L'Olympico a tourné à l'avantage de Lyon au Groupama Stadium. Plus réalistes, les hommes de Bruno Genesio ont frustré ceux de Rudi Garcia, désormais à trois points au classement.

Chez lui, l'Olympique Lyonnais a pris le meilleur sur l'Olympique de Marseille au terme de l'affiche de la 18e journée. Fekir et Mariano ont marqué les deux seuls buts d'un match que les Phocéens pourront ruminer, surtout après leur première période réussie.

La boulette de Mandanda

La soirée allait forcément être riche en émotions. Cet Olympico était plus qu'un match, c'était un face-à-face entre deux équipes en lutte pour une place sur le podium, synonyme de Ligue des Champions. Il a d'abord tourné à l'avantage des Lyonnais suite à une boulette de Mandanda, qui s'est très mal couché sur un coup franc vicieux tiré par Nabil Fekir (6e). Une erreur de mains qui a lancé la rencontre, peu à peu dominée par des Marseillais revanchards. Sans un grand Lopes, impérial face à Rami (14e) puis Ocampos (37e), ils auraient trouvé la faille. L'OL, réaliste, était bien heureux de rentrer aux vestiaires avec de l'avance au tableau d'affichage. L'OM, lui, pouvait se sentir frustré.

Mariano avait faim

En seconde période, les Lyonnais se sont mis à beaucoup mieux gérer leurs contres. Et ils n'ont pas tardé à se mettre en évidence avec un but refusé pour un hors-jeu très limite de Tete (48e). Dans la foulée, Mariano, qui avait faim ce dimanche soir, a fait payer la passivité défensive marseillaise en reprenant un sublime centre de l'extérieur du pied de Corner (51e). Assommés et pas aidés par un Thauvin en manque d'inspiration, les hommes de Rudi Garcia ont alors commencé à ne plus y croire. Les entrées en jeu de Mitroglou, Lopez et Sanson n'y ont rien changé et Lopes s'est chargé de les écœurer encore et encore (90e+2, 90e+3), quand ce n'est pas le poteau qui s'est opposé à une réduction du score (73e).

Fin de séries pour l'OM

L'Olympique Lyonnais met fin à deux séries marseillaises, à commencer l'invincibilité qui durait depuis douze matches. Depuis le début de la saison, les Phocéens avaient au moins marqué un but à chaque journée de championnat. Au Groupama Stadium, ils sont restés muets et sont tombés sur des Lyonnais intraitables. Les voilà quatrièmes, à trois points de Monaco et de Lyon. Rien n'est encore joué, bien sûr. Mais l'OL a marqué son territoire dans cette course à trois.