Ligue 1 : Lyon étrille Caen grâce à Fekir, Marseille (re)chute à Guingamp et le PSG écrase Monaco

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-08-30T21:11:55.156Z, mis à jour 2015-08-30T21:11:58.756Z

Bousculé par Caen, Lyon s'est offert une victoire écrasante grâce à Nabil Fekir. De son côté, Marseille a plongé à Guingamp. Le PSG n'a fait qu'une bouchée de Monaco dans le premier choc de la saison.

Juste avant le choc entre Monaco et PSG dimanche soir, Marseille a rechuté à Guingamp et Lyon, ou plutôt Fekir, s’est largement imposé sur la pelouse de Caen.

Guingamp-Marseille : 2-0
Après l’euphorie face à Troyes au Vélodrome pour la première de Michel, Marseille est déjà retombé dans ses travers. Incapable de se trouver devant et emprunté physiquement, l’OM a cédé en deuxième mi-temps face à Guingamp, alors en quête de sa première victoire. Après avoir loupé un penalty dès l’entame de match suite à une faute de Diarra, les Guingampais ont fait la différence par Privat (72ème) et Benezet (89ème). Michel a donc encore du boulot pour remettre les Phocéens sur de bons rails.

Caen-Lyon : 0-4
Pas de Lacazette, touché au dos, pour l’OL ? Pas de problème, Nabil Fekir se charge de tout, ou presque. Vercoutre a vécu un véritable cauchemar face à son ancien club en allant chercher le cuir au fond de ses filets à quatre reprises. Face à des Caennais entreprenants et séduisants, les Gones s’en sont remis au talent de Nabil Fekir, auteur d’un triplé (19ème, 44ème, 57ème), et à une demi-volée pleine lucarne signée Beauvue (86ème). Vue leur prestation, les hôtes n’en méritaient pas tant mais l’Olympique Lyonnais avait besoin de rectifier le tir après sa défaite face à Rennes. Au passage, Fekir s'empare de la tête du classement des buteurs avec quatre réalisations.

Angers-Nice : 1-1
Le SCO d’Angers continue de signer un bon début de saison après son nul assez logique face à Nice à domicile, malgré l’enfer que leur ont fait vivre les Aiglons en seconde mi-temps. Les promus ont été récompensés de leurs efforts avant la pause grâce à un but de Mangani (24ème). Puis, les hommes de Claude Puel ont pris l’ascendant sur leurs adversaires et Germain a égalisé de la tête, sur un superbe service de Ben Arfa (56ème). Dominateurs par la suite, les Aiglons n’ont pas su convertir l’une de leurs nombreuses occasions.

Reims-Lorient : 4-1
Lorient n’aura finalement pas beaucoup vu le jour à Reims, qui signe là sa troisième victoire en quatre journées pour s’emparer provisoirement de la tête du championnat au nombre de buts marqués. Bouanga (48ème) avait pourtant répondu à l’ouverture du score de Charbonnier (23ème). Mais, au retour des vestiaires, de Preville (54ème), Kyei (66ème) et Turan (85ème) ont enfoncé les Merlus. 4-1, score sans appel pour une équipe décidément très en forme en août.

Troyes-Montpellier : 0-0
Roland Courbis a dû maudire le ciel quand il a vu Jonas Martin rater complètement sa frappe dans une position idéale, car complètement seul à gauche. On jouait la 85ème minute et son joueur avait l’occasion de concrétiser la domination de Montpellier à Troyes. A l’arrivée, c’est un partage des points qui n’arrange pas trop le MHSC, toujours en quête de son premier succès cette saison.

Rennes-Toulouse : 3-1
Philippe Montanier a, semble-t-il, trouvé la bonne formule. Après sa belle victoire à Lyon la semaine dernière, Rennes a confirmé à domicile face à Toulouse, vraiment pas verni à l’extérieur (onze défaites sur ses douze derniers déplacements). Encore un peu juste derrière, les Rennais ont d’abord été menés au score (Braithwaite, 5ème) avant de voir Yago marquer contre son camp (17ème). En deuxième mi-temps, l’entrée de Ntep a été plus que payante avec deux réalisations, signées Armand sur penalty (67ème) et Sio (90ème), qui a profité d’un caviar de Ntep justement. Voilà Rennes sur le podium.

Lille-Gazélec : 1-0
Un seul but suffit au bonheur des Lillois. Ce n’est rien de très ambitieux mais les Dogues n’avaient pas encore marqué alors ils prennent ce qu’ils peuvent. D’ailleurs, cette victoire face au Gazélec a été acquise dans la douleur et il a fallu, encore une fois ,un grand Vincent Enyeama pour éviter une nouvelle désillusion. Qui a fait trembler les filets pour la première fois sous l’ère Renard, donc ? L’inévitable Sofiane Boufal bien sûr (23ème).

ASSE-Bastia : 2-1

A défaut de se rassurer totalement dans le jeu, les Verts enchaînent un deuxième succès. Ils ont été bien aidés par l’expulsion sévère de Djiku dès la 3ème minute. Loïc Perrin, sur corner, a mis les siens sur la bonne voie avant que Danic n’égalise à dix contre onze (41ème), dans un temps fort des hommes de Ghislain Printant. Eysseric a finalement eu le dernier mot (62ème) avant que Bastia ne termine à neuf après le carton rouge reçu par Kamano après un choc avec Truffier et Perrin, blessant le gardien de Saint-Etienne. A noter la frayeur Bahebeck, conduit à l’hôpital à la mi-temps. Après les inquiétudes, l’attaquant a rassuré tout le monde sur Twitter.


Bordeaux-Nantes : 2-0

Il était temps pour Bordeaux de décoller en championnat. Et ce sont les voisins nantais qui ont été leur première victime de la saison en L1. Khazri ouvert le score juste avant la mi-temps (45ème+2), au meilleur moment, quelques minutes après avoir loupé une panenka. Après la pause, il y a eu du spectacle (expulsion de Lenjani et barre transversale de Yambéré) et les Girondins ont eu le dernier moment, le jeune Gajic ayant scellé la victoire.

Monaco-PSG : 0-3

Il n’y a pas eu photo entre des Parisiens sûrs de leur force et des Monégasques, trop jeunes, surtout incapables de répondre aux enjeux d’un tel choc après un début de saison compliqué. Cavani, éteint en première période, s’est allumé après la pause pour signer un doublé (57ème, 73ème) et Lavezzi a profité de la première passe décisive de Di Maria en Ligue 1 pour corser l’addition (83ème). Le PSG est bien seul.


Le classement de Ligue 1 après la 4ème journée :

error