Ligue 1 : Marseille repart, Monaco se rassure, Rennes surprenant dauphin

Voir le site Téléfoot

Michy Batshuayi lors de la victoire de l'OM contre Bastia
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-09-13T20:58:13.571Z, mis à jour 2015-09-13T21:33:43.980Z

L'Olympique de Marseille n'a pas fait de détails au Vélodrome face au Sporting Club de Bastia ce dimanche soir, en clôture de la 5ème journée de Ligue 1 (4-1). Le Stade Rennais, monte au deuxième rang après sa victoire à Nantes (0-2), tandis que l'AS Monaco s'est imposée à Ajaccio (0-1).

Les acteurs de la Ligue 1 ont trouvé le chemin des filets à 28 reprises lors de ce cinquième chapitre, conclu par la prestation très offensive de l'OM.

Marseille 4-1 Bastia 

Avec désormais la meilleure attaque avec 10 buts, tous inscrits à domicile, l’OM a corrigé de pâles joueurs bastiais. Sur un corner frappé en retrait de Barrada, Mendy déclenchait une frappe qui s’est logée sous la barre de Hansen, le gardien corse (16ème minute). Quelques secondes seulement après le retour des vestiaires, Romain Alessandrini donnait un break d’avance aux hommes de Michel, pour sa troisième sortie en tant qu’entraîneur. Puis, sur une mauvaise relance de la défense de l’équipe visiteuse, le milieu offensif phocéen s’offrait un doublé (67ème), avant que Batshuayi ne creuse l’écart trois minutes plus tard. L’ancien de la maison Brandao sauvera l’honneur de la tête (78ème). Cette victoire permet aux coéquipiers de Mandanda de prendre place en 11ème position avec 8 points, tandis que Bastia (9ème) ne possède plus qu’une longueur d’avance sur leur adversaire du soir

Nantes 0-2 Rennes 

En s’imposant à onze contre neuf après les expulsions successives de Tavares (51ème minute) et Sigthorsson (77ème), le Stade Rennais, invaincu à La Beaujoire depuis dix ans, repart avec un quatrième succès consécutif cette saison et s’empare seul de la 2ème place du classement (12 points), à une unité du leader parisien. Ntep (67ème) et Sio (89ème) ont marqué pour le club breton. De son côté, les Canaris, malgré ses recrues Cana et Sabaly, descendent au 10ème rang et comptent toujours 7 points. 

GFC Ajaccio 0-1 Monaco 

Petite mais précieuse victoire du club de la Principauté en terre corse. Deux semaines après la claque reçue à domicile par le Paris Saint-Germain, les hommes de Leonardo Jardim n’ont pas rassuré dans le jeu. L’unique but est l’œuvre de Fabinho sur penalty après une main de David Ducourtioux (17ème minute). Si l’équipe de Thierry Laurey a énormément tenté (record de la saison avec 24 tirs), elle a malheureusement manqué de réalisme. Voilà le promu lanterne rouge avec une seule unité, sans avoir marqué un but, tandis que l’ASM remonte au 8ème rang (8 points).

Troyes 1-3 Caen 

Si le club de l’Aube reste une équipe agréable à voir jouer, elle possède certaines lacunes, notamment défensives. Deux semaines après la claque reçue à domicile contre l’OL, les Caennais sont les premiers à faire tomber les joueurs de Jean-Marc Furlan sur leur terrain en 2015, grâce à Féret (21ème minute), Yahia (38ème) et Bessat (63ème). Othon a sauvé l’honneur en fin de partie (90ème +2)

Montpellier 1-2 Saint-Étienne 

Le calvaire se poursuit pour Rolland Courbis et ses troupes. En dépit de ses bonnes intentions, le club héraultais a subi la loi des Verts, vainqueurs de leur troisième rencontre d’affilée en championnat. Sall (24ème minute) et Roux (60ème), pour son premier but sous son nouveau maillot, ont marqué, tandis que Marveaux a réduit la marque dans le temps additionnel (90ème +2)

Nice 0-1 Guingamp 

Quinze jours après son succès face à l’OM de Michel, les Bretons sont allés chercher un deuxième succès de rang sur la Côte d’Azur, où ils avaient déjà gagné la saison passée. Sankharé a trouvé la faille à un quart d’heure de la fin sur un service de la recrue Jimmy Briand (76ème minute). Les hommes de Claude Puel encaissent quant à eux un second revers consécutif à domicile. 

Lorient 3-1 Angers 

Les supporters des Merlus attendaient ça depuis le début de l’exercice. Le club breton a pris le meilleur sur le promu pourtant invaincu et auteur de l’ouverture du score par Saïss à la demi-heure de jeu (33ème minute). Mais la deuxième période des hommes de Sylvain Ripoll a été entreprenante, à l’image des buts de Jouffre (46ème), Waris (72ème) et Jeannot (90ème +3)

Toulouse 2-2 Reims 

Si les quarante-cinq premières minutes toulousaines, symbolisées par les buts de Kana-Biyik (28ème minute) et Braithwaite (30ème), semblaient parfaites, les quarante-cinq autres ne l’ont pas été. En effet, alors que les Toulousains avaient le match en main, les Rémois trouvaient les ressources pour revenir par l’intermédiaire de Siebatcheu (56ème) et Bulot, auteur d’une magnifique frappe des vingt mètres (80ème)

Lyon 0-0 Lille 

Sous une pluie battante, Lyon n’est pas parvenu à faire sauter le verrou lillois, qui n’a plus encaissé de but depuis la 1ère journée, face au PSG. En l’absence de Fékir indisponible pendant six mois, l’équipe de Hubert Fournier a poussé en fin de match pour l’emporter, mais les visiteurs ont pu compter sur leur dernier rempart, Vincent Enyeama, auteur de plusieurs parades décisives.

Paris SG 2-2 Bordeaux 

Premier accroc pour le Paris Saint-Germain. La formation de Laurent Blanc peut une nouvelle fois remercier Edinson Cavani, auteur d’un second doublé en Ligue 1 cette saison (27ème et 34ème minute). Néanmoins, cela n’a pas suffit pour le triple champion de France, qui peut en vouloir à son gardien, Kevin Trapp. L’Allemand a commis deux erreurs permettant au club aquitain (31ème et 79ème), réduit à dix après l’expulsion de Saivet à dix minutes de la fin, d’accrocher le match nul.  

Le classement de la Ligue 1 (6ème journée) :


error