Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Lyon (re)chute à Guingamp, Monaco en promenade

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-02-11T20:57:55.237Z, mis à jour 2017-02-11T20:57:57.455Z

L'Olympique Lyonnais n'est toujours pas guéri et sa défaite à Guingamp alors qu'il menait au score en est une preuve.

Après s’être offert le scalp du PSG il y a quelques semaines, Guingamp a ajouté Lyon à son tableau de chasse. Pour les Gones, le podium s’éloigne un peu plus…

Lacazette dans l’histoire

« Détruit psychologiquement » car pris à partie par les supporters lyonnais, Alexandre Lacazette n’a pas gambergé trop longtemps. L’attaquant a ouvert le score face à Guingamp (10e), inscrivant son 20e but, déjà, de la saison. Il entre un peu plus dans l’histoire en étant le premier joueur de l’OL à terminer trois saisons de rang avec au moins 20 réalisations. D’abord très appliqués, les Gones ont fait parler leur supériorité technique et, passé le premier quart d’heure, on se demandait comment les Guingampais allaient s’en sortir. Animés par la générosité et l’agressivité, ils ont joué crânement leur chance et ils ont renversé la vapeur en quelques minutes, sur deux contres venus punir les velléités offensives lyonnaises et mis en exergue les carences défensives du jour. Car sur le second signé Benezet, Guingamp jouait à deux contre cinq (34e). Auparavant, Diallo (30e) avait fait parler sa puissance pour égaliser.

Lyon, la quatrième défaite de l’année (déjà)

En deuxième période, les hommes de Bruno Genesio, absent sur le banc car malade, ont tout fait pour aller chercher quelque chose. En vain. À l’efficacité guingampaise, ils ont répondu par la maladresse des mauvais soirs, ceux d’ « une équipe qui doute », comme l’a rappelé, cruellement, Christophe Jallet au sortir de cette quatrième défaite de l’année 2017 (la 10e sur toute la saison en Championnat). Il pourront aussi ruminer le penalty oublié pour une main dans la surface mais, qu'importe. Car la conséquence comptable est désastreuse : le podium s’éloigne pour Lyon et Nice n’a même pas encore joué son match. « Je ne sais pas trop quoi dire » renchérit le défenseur, abattu de voir son équipe rechuter après la victoire probante obtenue lors de la journée précédente, consécutive au derby perdu. En faisant un tel yo-yo, l’OL aura bien du mal à concrétiser ses objectifs.


Monaco en promenade

Monaco a parfaitement répondu à la victoire du PSG obtenue la veille pour reprendre, seul, la tête de Ligue 1 avec trois longueurs d'avance. Le club de la Principauté s’est même offert un nouveau récital, une promenade de santé même. A la 20e minute, Metz était déjà mené trois buts à rien et les Monégasques ont appliqué leur plan de ces dernières semaines à la lettre. Mbappé, d’un triplé, et Falcao, d’un doublé, ont été les artisans de ce large succès gonflant un peu plus le goal average. La meilleure attaque d’Europe, c’est plus que jamais Monaco

Festival de buts

Dans les autres rencontres de la 25e journée, on retiendra la belle victoire de Toulouse contre Bastia (4-1) grâce notamment à une bicyclette signée Andy Delort. Montpellier est, de son côté, allé chercher trois points à Nancy (3-0) tandis que le LOSC est tombé à domicile, face au SCO d’Angers (1-2). Enfin, Caen n’a rien pu faire à Dijon dans des conditions neigeuses (2-0).