Ligue 1 - Lyon se porte bien

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2012-09-22T16:56:00.000Z, mis à jour 2012-09-22T16:58:42.000Z

Beaucoup de coupes à l'OL ces deux dernières saisons, mais la plupart était budgétaires. Malgré les succès en Coupe de France et en Trophée des Champions, Jean-Michel Aulas a poursuivi sa politique d'allègement de sa masse salariale cet été. Des cadres sont partis mais pour le moment, l'édifice rhônalpin tient bien debout.

A l'image de Marseille, Lyon qui ne dispose pas (ou plus) d'un effectif pléthorique, réalise un excellent début de saison avec des moyens limités.

Un mercato timide mais malin


L'OL a fait tout sauf des folies : départs de Kallström, de Cris, ou de Lloris et arrivées de Bisevac, Monzon, Mvuemba et Malbranque. De bons joueurs, des joueurs confirmés de Ligue 1 en tout cas. Mais, et ce n'est pas leur faire injure, peut-être pas des joueurs qui ramèneront le club vers les cimes de la Champions League. Car désormais, pour voir Lyon tout raffler, ce sont les filles qu'il faut regarder. Lyon se contente de places d'honneur et de coups en coupes, la faute à une rigueur budgétaire qui n'est pas sans rappeler celle d'Arsenal et qui durera tant que le grand stade ne sera pas arrivé.


Des objectifs mesurés


Après une campagne amicale de pré-saison quelque peu inquiétante, Lyon a passé la surmutipliée depuis la reprise, avec 4 victoires et 1 nul en L1. 11 buts inscrits, 4 encaissés. La défense tient bon avec un axe désormais composé de Bisevac et Koné ou Lovren. Dabo retrouve enfin confiance et le recordman (toujours en activité) de matchs disputés en première division, Anthony Réveillère est toujours fidèle au poste après son arrivée avortée au PSG. Et si Gourcuff est blessé pour plusieurs semaines, Grenier le remplace brillement. Quant à Malbranque, son année sans club ne semble pas peser très lourd dans ses performances.


Les choses sérieuses arrivent


Avec l'arrivée de la Ligue Europa (faute de Ligue des Champions cette année), le calendrier va se remplir et le rythme se durcir. Lyon s'apprête à enchaîner déplacement à Lille et réception de Bordeaux avant d'affronter l'Athletic Bilbao et Marseille le mois prochain. Les prochaines semaines nous donneront plus d'indications sur la réelle valeur de l'équipe de Rémy Garde et nous verrons ainsi si elle peut tenir la dragée haute à l'OM et au PSG.


Notez que Mouhamadou Dabo, victime d'un traumatisme crânien contre le Sparta Prague en Ligue Europa (2-1) devrait reprendre l'entraînement la semaine prochaine.