Ligue 1 - Lyon, "un groupe qui veut avancer ensemble"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Thierry BOCHARD|Ecrit pour TF1|2012-03-18T07:46:00.000Z, mis à jour 2012-03-18T07:50:22.000Z

Victorieux à l'arraché à Saint-Etienne, l'OL retient surtout l'état d'esprit avant la performance. L'élimination à Nicosie en C1 a visiblement piqué l'orgueil des Gones.

Lyon, qui doit son succès à un exploit de Gomis, a retrouvé le moral.


Gonalons regonflé


«La défense est un peu pointée du doigt, mais c'est tout le collectif qui défend. On est reparti sur de nouvelles bases, on n'est pas mort, on va se battre jusqu'au bout. Gagner trois derbies, c'est magique !», des mots signés du milieu défensif Lyonnais, Maxime Gonalons. Comme souvent, son Président, Jean-Michel Aulas, renchérit : «Il faut savoir qui était la meilleure équipe ce soir. Sur le plan technique, indéniablement, c'était l'OL. Sur le plan de l'intensité, il y a peut-être eu photo. Mais sur la maîtrise professionnelle et l'expérience, ça reste Lyon».


Une victoire laborieuse mais symbolique


Rémy Garde retient surtout la façon dont s'est dessinée cette victoire avec un but marqué par Bafé Gomis, entré à 20 minutes de la fin : «Le symbole de quelqu'un qui sort du banc de touche et vient faire la différence, c'est la marque d'un groupe qui veut avancer ensemble». Hugo Lloris lui note que c'est une victoire importante au classement puisque ni Paris, ni Montpellier, ni Marseille n'ont gagné : «Les concurrents ce soir ont perdu des points et ça rend la victoire plus belle», ajoute Hugo Lloris.


On n'oublie pas Abidal


Alors que Jean-Michel Aulas met en garde ses hommes contre tout excès de confiance («Cela ne sert à rien de gagner à Saint-Etienne si c'est pour perdre le prochain match contre Sochaux, ou ne pas réaliser un exploit à Toulouse»), Lloris, lui, n'oublie pas son partenaire en équipe de France, Eric Abidal, qui doit subir une transplantation du foie : «Il a joué à l'OL, il a marqué les esprits à l'OL, il fait partie des meubles. C'est normal et logique de lui rendre hommage. On est de tout coeur avec lui, on le soutient, même si je sais qu'il n'aime pas rendre ses soucis publics... On pense fort à lui !».


Après ce troisième succès en trois confrontations contre l'ASSE, les Lyonnais avaient la mine des bons soirs ce samedi