Ligue 1 - Mandanda après les débuts ratés de l'OM : "Une grosse désillusion"

LIGUE 1 - Voici les réactions après la défaite de l'OM face à Reims, samedi, lors de la 1re journée de championnat.

OM-Reims : Les réactions

Steve Mandanda, gardien de l'OM

"C'est une grosse désillusion par rapport à ce qu'on espérait et ce qu'on a montré ces derniers matches. Trouver des excuses, ce n'est pas la meilleure solution. Ils ont été plus agressifs que nous, plus efficaces, plus solides. Ca montre qu'on a encore énormément de chemin à faire pour être performant dans ce Championnat."

"On est déçu pour nos supporters qui avaient énormément d'espoirs. Il faut continuer, il reste beaucoup de matches, il faut garder le positif, et enchaîner. Ce n'est pas la meilleure manière de débuter une saison, mais une saison c'est long. Je comprends la déception des supporters. A nous de montrer autre chose."

André Villas-Boas, entraîneur de l'OM

"C'est difficile à accepter. Nous avons été trop lents en attaque. Nous avons réussi à attaquer côté droit mais pas sur le côté gauche de Dimitri Payet. Or, dans un match comme ça, on doit le chercher plus afin qu'il trouve des solutions grâce à sa créativité."

"Nous n'avons pas trouvé d'espaces. Dans ce cas, on a besoin de joueurs capables de dribbler, aller aux un contre un. Bouna Sarr l'a bien fait en deuxième mi-temps. Il faut aussi dire que les Rémois ont été très bons dans leur organisation défensive."

"Contre une équipe bien organisée, si par chance Kevin Strootman met son but, ça peut alors faire sortir la défense rémoise. C'est le tournant du match. Défensivement, on a pris deux buts dans les phases de transition. On doit encore travailler cet aspect-là."

David Guion, entraîneur de Reims, vainqueur à Marseille

"C'est une victoire méritée. A la mi-temps, j'étais déçu que mon équipe n'ait pas ouvert le score car nous avons eu les opportunités. On savait aussi qu'avec la chaleur, le rythme du match allait baisser et qu'il y aurait d'autres opportunités. Il y a ce tournant du match dans la même minute, quand l'OM peut ouvrir le score et trouve le poteau sur sa seule occasion du match. Et derrière, c'est nous qui marquons."

"Je n'avais pas de nouveaux joueurs sur le champ. Seul "Rajko" (Predrag Rajkovic) débutait avec nous. J'avais donc demandé à mon équipe de la continuité. C'est un avantage de ne pas avoir changé l'équipe cet été. On a vu tout de suite qu'il y avait des automatismes et que les garçons se connaissaient bien. L'une des qualités de mon équipe, c'est qu'elle ne s'affole pas."

"Quand on est dans un stade aussi bouillant que le Vélodrome, il faut rester calme et maître de ses émotions. Nous avons réussi ce challenge. Si Marseille a été inoffensif, c'est que nous n'avons pas laissé beaucoup d'opportunités aux Marseillais. Il faut aussi souligner le travail de mon équipe. Nous avons gardé nos valeurs tactiques, notre discipline. Et puis, l'OM est une équipe qui doit encore accepter les principes de jeu du nouveau coach".

Vidéos associées

News associées