Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Marseille bat Toulouse et attend Lyon

Voir le site Téléfoot

RTX4CPN7
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-11T22:14:39.896Z, mis à jour 2018-03-11T22:14:40.783Z

Marseille a répondu à la victoire de Lyon en s'imposant non sans difficulté à Toulouse. L'OM peut remercier Mandanda... et Mitroglou.

Grâce à un coaching payant de Rudi Garcia, Marseille s'est sorti du piège toulousain pour reprendre ses cinq points d'avance sur Lyon à une semaine du choc entre les deux Olympiques.

Un match de gardiens

Après la victoire de Lyon face à Caen dimanche après-midi, Marseille n'avait d'autre choix que de l'emporter sur la pelouse de Toulouse. Bien rentrés dans le match, les Phocéens ont confirmé leur belle entame dès la 10e minute, quand Ocampos a propulsé un corner au fond des filets de Lafont. Derrière, le gardien toulousain a fait l'arrêt qu'il fallait devant Rolando pour empêcher l'OM de faire le break. Une intervention qui a donné de la confiance à ses partenaires, qui ont égalisé grâce à Mubele (19e) avant de faire douter leurs adversaires jusque la pause.

Le coaching payant de Rudi Garcia

On peut dire que c'était un match de gardiens. Car Alban Lafont (74e, 90e+1) et Steve Mandanda (47e, 62e) se sont illustrés pour maintenir le score de parité. Mais le dernier mot ira finalement à Rudi Garcia, auteur d'un coaching payant avec les entrées en jeu d'Amavi, Payet et Mitroglou. L'attaquant grec n'était en jeu que depuis 35 secondes quand il a parfaitement repris un centre de l'international français après une déviation assurée par ses soins (78e). Mitroglou aurait même pu doubler la mise mais il a trouvé la barre (90e+1). A l'arrivée, l'OM s'en sort face à une équipe toulousaine joueuse mais mal payée.

L'OM donne RDV à Lyon

Pour l'Olympique de Marseille, c'est une excellente manière de préparer la réception de l'Olympique Lyonnais. Un choc qui pourrait s'annoncer déterminant en vue de conserver sa place sur le podium en cas de victoire. Les hommes de Rudi Garcia reprennent leurs cinq points d'avance et se rendront jeudi prochain à Bilbao, pour le compte de la Ligue Europa, avec beaucoup moins de pression.