Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Marseille étrille Saint-Etienne, match interrompu entre Lyon et Bastia

Voir le site Téléfoot

Florian Thauvin   OM
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-16T21:30:05.651Z, mis à jour 2017-04-16T21:30:07.928Z

Marseille a conclu la 33e journée de Ligue 1 en étrillant Saint-Etienne, concurrent direct dans la course à l'Europe.

Marseille a fait une excellente opération en s’imposant contre Saint-Etienne à l’Orange Vélodrome en soignant, en prime, son goal average (4-0). D’autant que, quelques heures auparavant, Bordeaux avait battu Nantes. Le match entre Bastia et Lyon a été interrompu après des débordements. Le club corse risque gros.

Marseille n’a fait qu’une bouchée des Verts

L’OM de Rudi Garcia se cherche encore des matches de référence dans l’ère McCourt. Il en a trouvé un en s’imposant face à Saint-Etienne, concurrent direct dans la course à la cinquième place européenne. Les Marseillais, très efficaces devant leur public, y ont même mis la manière puisque les Verts en ont pris quatre sans pouvoir trouver eux-mêmes le chemin des filets. Le grand artisan du succès olympien a surtout été Thauvin, auteur d’un doublé (22e, 58e) et passeur décisif pour Gomis (31e). Et Payet a parachevé l’œuvre offensive en mettant son grain de sel au bout du temps additionnel (90e+3). Cette large victoire est déterminante dans la course à la cinquième place, actuellement détenue par Bordeaux, vainqueur dans l’après-midi face à Nantes grâce au seul but de Sankharé (1-0). Les Girondins comptent un petit point d’avance sur les Marseillais.

Du rififi à Furiani

Drôle de spectacle à Furiani, qui n’a pas vu le bout de la rencontre entre Bastia et Lyon suite à des débordements violents des supporters. Ces derniers ont directement visé les joueurs lyonnais pendant leur échauffement, ce qui a retardé le coup d’envoi de très exactement 53 minutes après un imbroglio logique. Au terme d'une première période qui s’est terminée sur le score de 0 à 0 en se déroulant sans encombre, certains supporters sont retournés sur la pelouse et la situation a dégénéré à nouveau, forçant la FLP, qui « condamne avec la plus grande fermeté les incidents », à arrêter définitivement le match, « Suite au nouvel incident intervenu à la fin de la première période, la LFP a décidé d'arrêter définitivement la rencontre SC Bastia - Olympique Lyonnais ».


Le club de Bastia, qui « condamne fermement les incidents », risque très gros dans cette affaire. Sur son site, il a publié un communiqué indiquant qu’il « réunit, d’ores et déjà, tous les éléments nécessaires afin de prendre les mesures fortes et adéquates qui s’imposent suite à ces incidents. Et ce sans attendre la réunion de la commission de discipline de la LFP devant laquelle le club se présentera, jeudi, afin de fournir toutes les explications qui lui seront demandées. »