Ligue 1 : Marseille se balade à Rennes pour la reprise

Voir le site Téléfoot

Valère Germain   Olympique de Marseille KV Ostende   Ligue Europa
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-13T18:14:10.381Z, mis à jour 2018-01-14T09:08:37.847Z

Marseille a étrillé Rennes chez lui pour le premier match de Ligue 1 de l'année 2018. La pression est désormais du côté de Lyon et de Monaco.

Décidé à ne rien lâcher dans la course au podium, Marseille n'a fait aucun cadeau à Rennes lors de son déplacement au Roazhon Park. Une victoire 3 à 0, nette et sans bavure.

Marseille débute bien la deuxième partie de saison

Comme Lyon et Monaco, Marseille se bat pour une place sur le podium derrière l'ogre parisien. En somme, tous les matches de la seconde partie de saison ressembleront à des petites finales et il faudra y mettre les ingrédients à chaque fois. Face à Rennes, force est de reconnaître que les hommes de Rudi Garcia se sont montrés sous leur meilleur visage, concrétisant leur mainmise sur le match disputé au Roazhon Park dès la première période. Germain (35e) puis Sanson (45e) sont effectivement parvenus à trouver la faille, venant récompenser la très belle prestation de toute l'équipe.

Thauvin termine le boulot

Au retour des vestiaires, les Marseillais ont davantage cherché à préserver leur avantage qu'à assommer encore plus des Rennais en-dedans. En mode gestion, l'OM n'a pas tremblé et a tenu bon jusqu'au bout. Pour la forme et se récompenser, Thauvin, excellent encore ce samedi après-midi malgré un penalty arrêté et une barre transversale touchée, a enfoncé le clou en marquant de la tête (83e). Battu par Rennes à l'Orange Vélodrome lors de la phase aller, Marseille s'est vengé en y mettant la manière.

Marseille revient à hauteur de ses rivaux

Pour le premier match de Ligue 1 de l'année 2018, l'Olympique de Marseille a affirmé ses ambitions, à savoir celles de se battre jusqu'au bout pour rallier la prochaine Ligue des Champions. Grâce à ce succès précieux, les Phocéens reviennent à hauteur des Monégasques et des Lyonnais, désormais sous pression. Le sprint final est plutôt très bien lancé et on a hâte de voir la suite.