Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Marseille se reprend face à Dijon

Voir le site Téléfoot

RTX4CPN7
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-31T17:25:39.910Z, mis à jour 2018-04-01T13:57:08.190Z

Marseille a battu Dijon sur sa pelouse. Mais la victoire est ternie par les blessures de Mandanda et Rami.

Marseille a oublié sa défaite face à Lyon en battant difficilement Dijon. Il a aussi perdu Rami et Mandanda sur blessure.

Germain grâce à Payet

Après sa défaite face à Lyon, Marseille devait se reprendre à quelques jours d'un déplacement périlleux sur la pelouse du RB Leipzig en quart de finale de Ligue Europa. Il fallait gagner pour conserver cette troisième place en Ligue 1 et se rassurer pour les échéances à venir. On peut dire que la première demi-heure face à un Dijon, une équipe pas toujours facile à manœuvrer, n'a pas été des plus faciles. Privés de Thauvin, blessé, les Marseillais sont rentrés timidement dans le match et ne sont pas passés très loin de la correctionnelle sur une action litigieuse à l'issue de laquelle Sammaritano s'est retrouvé au sol. Il semblait y avoir un contact sur le haut du corps de la part de Sarr mais l'arbitre a sifflé une simulation. Peu après, l'OM a commencé à mieux jouer et ses intentions retrouvées lui ont permis d'ouvrir le score grâce à Germain sur un caviar de Payet (36e).

Dijon a perdu trop de ballons

Pas aidé par la sortie prématurée de Balmont pendant le premier acte, Dijon n'a pas su prendre soin du ballon sur la longueur, ni répondre à la montée en régime de Marseille. Après la pause, les Phocéens ont voulu faire le break très vite pour ne pas douter. Mais ils ont également connu un coup dur avec la blessure de Steve Mandanda sur un geste a priori anodin (un contrôle puis un dégagement). Un contretemps pour Marseille qui a jeté un froid sur la rencontre et brisé le rythme. Pourtant, elle était loin d'être terminée et la rentrée en jeu de Kwon a secoué le cocotier, le Coréen étant parvenu à égaliser (73e). Derrière, le match s'est animé : pépin physique pour Rami, but d'Ocampos (88e) et deux penalties pour l'OM ! Mais seul le deuxième a été transformé par Payet (90e+5).

Victoire dans la douleur

Elle fut compliquée cette victoire pour l'Olympique de Marseille, qui a dû faire face à des faits de jeu défavorables mais a encore su trouver les ressources pour réagir et empocher les trois points. Au classement, cela permet aux Marseillais de reprendre provisoirement cinq points d'avance sur les Lyonnais depuis leur troisième place sur le podium. En revanche, l'incertitude sur la santé de Thauvin et les blessures de Mandanda et Rami noircissent le tableau en prévision du choc face à Leipzig.