Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Metz piège Marseille, Monaco assomme Nice

Voir le site Téléfoot

RTSTFSI
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-02-04T21:00:46.913Z, mis à jour 2017-02-04T21:05:31.400Z

L'Olympique de Marseille s'est incliné en fin de rencontre à Metz en match avancé de la 23e journée de Ligue 1 (1-0). Un coup d'arrêt fâcheux pour les Phocéens. Les Monégasques, eux, ont frappé un grand coup en battant Nice. Les voilà seuls leaders du championnat.

Metz-Marseille : 1-0


L'OM new look, désireux de tutoyer le quinté de tête dans cette deuxième partie de saison, n'avait sans doute pas prévu qu'il s'inclinerait à Metz. Et pourtant, pour la première fois depuis 2006, les Marseillais ont mordu la poussière à Saint-Symphorien. Au coup d'envoi, Rudi Garcia avait choisi de faire tourner, sans doute conscient que la victoire contre Lyon le 31 janvier en seizièmes de finale de la Coupe de France (2-1 a.p) avait fatigué les organismes.

Ainsi, Patrice Evra était absent en raison d'une gêne musculaire tandis que Morgan Sanson et Dimitri Payet étaient sur le banc. Grégory Sertic était la seule recrue titulaire. En attaque, le trio Thauvin-Sarr-Cabella était titularisé, au contraire de Bafétimbi Gomis. Cette équipe remaniée a dominé la premier acte mais s'est toujours heurté sur le portier Thomas Didillon. Les entrées en jeu en seconde période de Gomis, Payet et Sanson n'ont pas donné plus de peps, bien au contraire. Et c'est l'expérimenté Yann Jouffre, quelques minutes après son entrée en jeu, qui a offert la victoire aux Lorrains sur coup franc (82e).

Incapables de réagir, les Marseillais subissent leur troisième défaite en quatre matches en 2017 et restent à la 6e place (33 points). Ils pourraient reculer au classement à l'issue de la 24e journée. Les Messins, eux, sortent de la zone rouge et figurent au 15e rang avec 24 points.

Monaco-Nice : 3-0


Après le match nul arraché au Parc des Princes contre Paris (1-1), Monaco a envoyé un message ce 4 février : c'est bien lui le patron actuel du championnat de France. Co-leader avec Nice (même nombre de points mais meilleure différence de buts), l'ASM a corrigé son voisin azuréen au stade Louis-II. L'affront de la défaite du match aller (4-0) est effacé avec ce succès incontestable (3-0) qui installe le club du Rocher seul en tête.

Pourtant, le match n'avait rien de facile au premier regard. Nice ne comptait qu'une seule défaite en Ligue 1 avant le derby. Après 45 minutes de jeu, le score était de 0-0. Mais à domicile, Monaco est passé rapidement à la vitesse supérieure et Valère Germain, un ancien Aiglon, a ouvert la score de la tête (47e). Cette ouverture du score était la partie la plus difficile dans ce match. Radamel Falcao, à la réception d'une nouvelle offrande de Benjamin Mendy, n'a pas tardé à faire le break (59e). L'OGC Nice a bien tenté de revenir mais a fini par se faire punir à nouveau par Falcao (80e).

Voilà Monaco seul en tête du championnat de France avec 52 points. Certes, le trou n'est pas fait avec Paris et Nice. Et la Ligue des champions, la finale de la Coupe de la Ligue et la Coupe de France vont fatiguer les Monégasques. Mais il est clair que cet hiver, l'ASM apparaît comme la meilleure équipe de France. Les hommes de Leonardo Jardim seront difficiles à déloger.