Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Monaco a pris son temps

Voir le site Téléfoot

mbappé
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-03-11T18:26:56.355Z, mis à jour 2017-03-11T18:27:15.575Z

Court vainqueur des Girondins de Bordeaux (2-1), l'AS Monaco conforte son statut de leader et prépare idéalement son match retour face à Manchester City (3-5 à l'aller), mardi prochain, en C1.

Moins en réussite qu'à l'accoutumée, les Monégasques n'en ont pas moins pris le meilleur sur une solide formation girondine (2-1). Ils garderont au minimum quatre points d'avance sur son dauphin à l'issue de cette 29e journée. 

Monaco pensait à City

Le leader de la Ligue 1 en a t-il garder sous le pied ? A la lecture du score - 2-1-, au regard de sa puissance offensive depuis l'entame du championnat (3 buts de moyenne/match) et face à la perspective de la venue des Citizens sur cette même pelouse de Louis-II mardi prochain, on serait plutôt enclin à le penser sans vouloir déprécier la prestation de son adversaire bordelais, plutôt de bonne facture, comme lors de ses dernières sorties.

Une première période sans vie

Surtout, les Monégasques, avec un Falcao sur le banc au coup d'envoi, ont pris leur temps et en ont même fait perdre un peu au public éparse de l'enceinte monégasque tout au long d'une première période qu'ils auront jouer avec le frein à main. Face à des Girondins s'arqueboutant de par et d'autres de leur surface de réparation, la pause était attente sur un score nul et vierge sans surprise. Les étincelles étaient pour plus tard...

Le Document : Mbappé, l’Europe à ses pieds

Le bijou de Moutinho

Au cours d'une seconde période nettement plus intéressante, c'est sur un coup de pied arrêté que la situation s'est décantée. Un mauvais dégagement en corner de Lewczuk donna l'occasion à Moutinho de frapper un corner sur la tête de Falcao, qui remit instantanément à Mbappé entre les jambes de Sankharé. À 1-0, les affaires de l'ASM sentaient bon, tant les Bordelais étaient tendres offensivement. Et les entrées de Ounas, Ménez et Rolan n'y changeaient pas grand-chose. Le deuxième but, une pépite de ballon enveloppé dans la lucarne opposée de Carrasso signée Moutinho,  (2-0, 74e), finissait d'entériner les débats malgré la réduction du score, offerte à Rolan par Subasic (2-1, 84e). Avec ce 21e succès en 29 matches, Monaco compte désormais cinq longueurs d'avance sur son voisin nicois. 

La 29e journée

Vendredi

Nice - Caen : 2-2

Marseille - Angers : 3-0

Samedi

Monaco - Bordeaux : 2-1

Nancy- Lille :

Montpellier - Nantes :

 Rennes - Dijon :

Guingamps - Bastia :

Dimanche

Saint-Etienne - Metz (15h)

Lyon - Toulouse (17h)

Lorient - PSG (21h)