Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Monaco cale encore, Lille retrouve un semblant de sourire

Voir le site Téléfoot

Fabinho (AS Monaco)
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-04-28T20:25:30.042Z, mis à jour 2018-04-28T20:26:31.203Z

Monaco n'est plus dauphin du PSG : c'est le principal enseignement de cette 35e journée de Ligue 1.

Quels sont les résultats de la 35e journée de Ligue 1 ? On fait le point.

Monaco-Amiens : 0-0

Monaco peut commencer à s'inquiéter. Car Monaco pourrait bien tout perdre dans la dernière ligne droite. Les hommes de Leonardo Jardim ont enchainé un troisième match sans victoire en Ligue 1, sans doute au pire des moments. Incapables de battre une solide et courageuse équipe d'Amiens, les Monégasques perdent gros dans cette affaire : ils abandonnent la deuxième place à Lyon et Marseille pourra leur passer devant dimanche.

Lille-Metz : 3-1

Le match de la mort a désigné son vainqueur et il s'agit de Lille. Grâce à des buts d'Aurajo (13e), Pépé (45e) et Bissouma (77e), les Nordistes ont battu Metz malgré la réduction du score de Roux après la pause (49e). Pour les Messins, cette défaite est quasiment synonyme de relégation alors que le LOSC peut toujours croire au maintien.

Bordeaux-Dijon : 3-1

Largués dans la course à l'Europe, les Bordelais tiennent quand même à bien finir. Une semaine après avoir été battu par le PSG, ils se sont vengés sur Dijon. Alors que Sliti, sur penalty (54e), avait répondu à l'ouverture du score de Sankharé (25e), Kamano, lui-aussi sur penalty (72e) a redonné l'avantage à Bordeaux. Un but contre son camp de Rosier a définitivement scellé le sort de la rencontre (80e).

Strasbourg-Nice : 1-1

Le parfait nul qui n'arrange personne, ni les Strasbourgeois, toujours sous la menace d'une relégation, ni les Niçois, qui espèrent bien accrocher la cinquième place, synonyme de qualification pour la prochaine Ligue Europa. Pour ces deux équipes, la fin de saison ne s'annonce pas de tout repos.

Troyes-Caen : 3-1

Troyes n'est plus qu'à deux points de la 17e place. C'est donc peu dire que ce succès obtenu face à Caen va faire du bien aux têtes et aux cœurs. L'affaire paraissait pourtant bien mal embarquée après l'ouverture du score précoce de Santini (4e). Mais Vercoutre a remis les Troyens dans le match avec un but contre son camp (7e). Nivet (26e) puis Suk (84e) ont ensuite permis à leur équipe de maintenir l'espoir.