Ligue 1 : Monaco continue sa moisson

Voir le site Téléfoot

RTX4XCJ1
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-17T08:25:58.789Z, mis à jour 2018-03-17T09:38:52.943Z

Monaco a enchaîné un quinzième match sans défaite en Ligue 1 et empoché une troisième victoire de rang en ouverture de la 30e journée. La balle est dans le camp des Olympiques.

L'AS Monaco a une nouvelle fois conforté sa deuxième place en battant un LOSC orgueilleux à Louis-II. Les hommes de Leonardo Jardim, irrésistibles en 2018, seront très difficiles à aller chercher pour Lyon et Marseille.

Le LOSC a montré des choses

On aurait pu croire que les Lillois seraient encore sous le choc du débordement de leurs supporters survenu la semaine dernière, à l'issue du match nul face à Montpellier. Mais les Dogues ont suffisamment d'orgueil et de cœur pour prouver à leur public qu'ils se battront jusqu'au bout. Une envie qui s'est matérialisée par l'ouverture du score face à Monaco, signée Mothiba (16e). Elle n'aura malheureusement pas suffi face à une équipe d'abord trop prudente puis ayant mis la machine en route pour s'offrir une énième victoire cette saison.

Monaco à réaction

Sans Fabinho, laissé en tribunes en prévision du choc face au PSG en finale de la Coupe de la Ligue, Monaco n'a pas montré son visage conquérant entraperçu depuis janvier. Sauf que Rony Lopes, homme fort de ces dernières semaines sur le Rocher, est sorti de sa boîte juste avant la mi-temps pour égaliser (43e). Son comparse Stevan Jovetic, lui aussi décisif en ce moment, l'a imité pour inscrire le but du succès (61e) face à une équipe nordiste volontaire mais trop limitée offensivement pour faire tomber le dauphin de plus en plus solide du PSG.

La trêve pour recharger les batteries

Invaincu en championnat depuis le mois de novembre dernier et une défaite face à Nantes, Monaco empoche les trois points pour la troisième fois consécutive, ce qui permettra à la troupe emmenée par Leonardo Jardim d'envisager sereinement la trêve internationale, préfigurant la finale de la Coupe de la Ligue face au PSG (le 31 mars à Bordeaux). En Ligue 1, cette victoire leur offre surtout le luxe de regarder le choc entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille prévu pour dimanche soir avec le sentiment du devoir accompli. Autant dire que cette deuxième place semble plus que jamais acquise.