Ligue 1 : Monaco et Lyon dos à dos

Voir le site Téléfoot

Monaco Lyon Valbuena
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-10-17T12:59:51.187Z, mis à jour 2015-10-17T23:41:03.668Z

En ouverture de la 10ème journée de Ligue 1, l’AS Monaco a concédé le nul au stade Louis-II ce vendredi soir face à l’Olympique Lyonnais. Un partage des points qui n’arrange aucune des deux formations.

Au classement, l’ASM, qui n’a toujours pas gagné à domicile cette saison, stagne en milieu de tableau avec une provisoire 10ème place avec 14 points, tandis que l’OL se retrouve temporairement en 5ème position, avec deux longueurs supplémentaires.

Pasalic, forte tête


Pour ce classique du championnat de France, les deux équipes étaient amputées par de nombreuses absences. Raggi, Carvalho, Coentrao, Bakayoko, Traoré et Dirar côté monégasque, Bedimo, Bisevac, Morel, Grenier, Fekir, Fofana et Kalulu côté lyonnais. Après un round d’observation de la part des 22 acteurs, c’est le club de la Principauté qui ouvrait le score par Pasalic. Sur un corner de Lemar, qui butait sur Lopes (20ème minute), le milieu croate profitait d’une mauvaise sortie du gardien portugais pour signer son premier but avec son nouveau maillot (39ème). Le jeune joueur a d’ailleurs délivré une prestation très solide dans l’entrejeu. En face, un coup franc de Valbuena (41ème) ne masquait pas la médiocre première période rhodanienne.

Wallace exclu


Pour remettre les pendules à l’heure, l’entraîneur de Lyon Hubert Fournier décidait de modifier son système, avec les entrées de Ferri et Ghezzal, respectivement à la place de Darder et Beauvue. Exit le 4-4-2 en losange et passage au 4-3-3. Un changement qui a quelque peu porté ses fruits. En effet, Ghezzal était victime d’un excès d’engagement de Wallace. Le défenseur brésilien était logiquement expulsé par M. Fautrel (65ème) et laissait ses partenaires défendre leur avantage pendant pratiquement une demi-heure.

Opportuniste Rafael


Si les coéquipiers de Jérémy Toulalan n’ont pas réussi à tuer le match, malgré les occasions de Lemar et Pasalic, encore eux, les hommes de Leonardo Jardim allaient craquer à quelques instants du coup de sifflet final. Après un corner de Valbuena, Ghezzal récupère le ballon et le glissait à Rafael, qui égalisait en force pour sa première réalisation sous ses nouvelles couleurs (84ème). Le vice-champion de France trouvait finalement le chemin des filets après une tentative manquée de Lacazette notamment (52ème). Le club de Jean-Michel Aulas ramène un point in extremis sur le Rocher mais ne se rassure pas dans le jeu, avant d’aller défier le Zenit à Saint-Pétersbourg en Ligue des champions mardi prochain.