Ligue 1 : Monaco porté par Mbappé, victoire poussive pour Saint-Etienne

Voir le site Téléfoot

Kylian Mbappé - AS Monaco
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-19T18:09:27.685Z, mis à jour 2017-03-19T18:09:31.060Z

Grâce à un Kylian Mbappé une nouvelle fois décisif, Monaco n'a fait aucun cadeau à Caen.

Monaco n’en finit plus d’impressionner. Même l’euphorie du choc remporté face à Manchester City en Ligue des Champions ne l’a pas empêché de battre Caen en y mettant la manière. De son coté, Saint-Etienne a renoué avec le succès et s’est replacé dans la course à l’Europe.

Monaco porté par Mbappé

Monaco n’est pas tombé dans le piège du match d’après. Au sortir de la qualification pour les quarts de finale en Ligue des Champions, Leonardo Jardim avait rappelé l’importance du déplacement à Caen, la Ligue 1 restant l’objectif numéro 1 de l’ASM cette saison. Il voulait voir ses troupes à 100 % et il n’a pas dû être déçu. Les Monégasques, portés par un Mbappé plus que jamais sur un nuage, n’ont pas mis longtemps à dominer leurs adversaires. Le jeune attaquant a ouvert la marque à la treizième minute, un but qui a matérialisé la domination écrasante de Monaco. Il n’y avait plus qu’à plier l’affaire après la pause : Mbappé, encore lui, a d’abord provoqué un penalty transformé par Fabinho (48e) puis s’est offert un doublé avec une tête (81e). 3-0, score final, le tarif habituel en somme.


Rien ne semble enrailler la machine monégasque à l’heure actuelle. Sur un rythme infernal depuis le 1er janvier, l’ASM est à l’image de sa pépite française : dans une forme stratosphérique. Cette nouvelle victoire, la quatrième de rang en Ligue 1, la 22e de la saison, permet de reléguer provisoirement le PSG à six points. En prévision du choc de son dauphin face à Lyon, l’affaire est plus que parfaite. D’autant que le goal average n’en finit plus d’être soigné.

Victoire poussive pour Saint-Etienne

Victoire impérative pour les Verts de Saint-Etienne puisqu’ils restaient sur quatre matches sans victoire en championnat (deux nuls, autant de défaites). Et il a fallu s’employer pour battre une équipe dijonnaise accrocheuse. Dans une rencontre assez terne, l’unique but de Veretout (77e) a suffi au bonheur de Christophe Galtier, qui retiendra avant tous les trois points de ce match disputé au Parc des Sports Gaston-Gérard. Ce succès est d’autant plus précieux qu’il permet aux Verts de revenir à deux longueurs de la cinquième place, la dernière européenne. Il faudra néanmoins en montrer plus après la trêve internationale pour affirmer les ambitions et les matérialiser par des résultats plus probants. Car devant, Marseille et Bordeaux n’ont certainement pas dit leur dernier mot. Dijon, lui, manque l’occasion de s’éloigner de la dix-huitième place, celle du barragiste.