Dans l'actualité récente

Ligue 1 - Monaco serait leader de L1 sans les erreurs d'arbitrage

Voir le site Téléfoot

RTX2VKRM
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2016-12-20T21:04:28.676Z, mis à jour 2016-12-20T22:05:38.938Z

Encore pointées du doigt lors du succès de l'Olympique Lyonnais sur la pelouse de l'AS Monaco, les erreurs d'arbitrage font débats avant la 19e journée de Ligue 1. L'ASM serait elle leader du championnat si elles n'existaient pas.

Cachez ces erreurs d'arbitrage que je ne saurais voir. Remises sur le tapis après la rencontre AS Monaco - Olympique Lyonnais, disputée dimanche dernier au Stade Louis-II et remportée par l'OL (1-3), les décisions des arbitres continuent de faire débats. Principalement du côté du Rocher où on a eu la défaite amère. 

L'altercation par médias interposés entre Vadim Vasilyev, le vice-président de l'ASM, et Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, a porté le débat sur un autre terrain, celui des avantages octroyés par un arbitre à une équipe. Dans son laïus post-défaite, la première à domicile pour l'ASM cette saison en championnat, le dirigeant monégasque y expliquait que l'OL était clairement avantagé par l'arbitrage et qu'on "l'avait prévenu." Le président de l'OL lui a rendu la pareille lundi et mardi, sans faire avancer les choses.


Aulas peut avoir une influence sur les arbitres


Plus surprenant encore : l'appui reçu de la part de René Ruello. Dans un entretien donné à <em>RMC Sport</em>, lundi, le président du Stade Rennais a à son tour tenu un discours proche de celui de Vasilyev.

" (...) Les arbitres pour moi sont des gens intègres. J’en suis intimement convaincu. C’est compliqué d’arbitrer et je comprends qu’ils ne puissent pas tout voir", a-t-il soutenu. "Mais à force d’intervenir et de mettre la pression, c’est vrai que Jean-Michel Aulas peut avoir une influence sur les arbitres, sans même qu’ils en aient conscience, c’est ça que je veux dire. L’arbitre ne va pas délibérément favoriser Lyon, je ne le crois pas. Par contre, qu’ils le fassent sans même s’en rendre compte, ça ne me surprend pas."

Très célèbre, mais décrié par une partie des "observateurs" du football (journalistes, consultants, anciens joueurs et supporters), le classement de la L1 sans les erreurs d'arbitrage serait lui bénéfique à l'ASM. Le club de La Principauté serait en effet leader du championnat de France avec 39 points (statu quo) si on tenait compte de ce classement qui n'a aucune valeur. Nice perdrait lui 4 points, le PSG gagnerait 1 point et l'OL... perdrait 1 seul point.

Le classement de la L1 sans les erreurs d'arbitrage :


1. Monaco 39 points
2. OGC Nice 39 
3. PSG 37
4. Lyon 30
5. Stade Rennais 30