Ligue 1 - Montpellier / OM (1-1) - Garcia se dit favorable à la vidéo, Der Zakarian n'a lui "rien compris" à l'arbitrage de monsieur Schneider

Voir le site Téléfoot

RTX3KZMY
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-12-04T07:05:39.240Z, mis à jour 2017-12-04T09:25:55.606Z

Accroché sur la pelouse de Montpellier (1-1), dimanche soir, l'Olympique de Marseille a perdu sa place sur le podium à l'issue de la 16e journée. Les nouvelles polémiques liées à l'arbitrage ont conduit à des réactions diverses du côté de Rudi Garcia et Michel Der Zakarian. Le technicien olympien s’est dit favorable à l’arbitrage vidéo.

Ils ont dit 

Michel Der Zakarian - Montpellier

"C'est un match qu'on mérite largement de gagner, on ne l'a pas gagné parce qu'il y a eu des faits de jeu. Je n'ai rien compris. Même si le joueur est en position de hors-jeu, la tête de Camara est partie depuis deux secondes et le ballon est déjà dans le but..."


"Sur le but refusé, Camara met sa tête et Hilton se jette, il fait une action de jeu qui me gêne. Je suis allé dire mon ressenti à l'assistant. Je l'ai conforté dans sa décision, car je pense qu'il l'avait déjà signalé."


Rudi Garcia - Olympique de Marseille

"Puisqu'on va parler de l'arbitrage, même si ce soir c'est en ma faveur, je suis pour l'arbitrage vidéo, comme ça l'arbitre ira voir sur l'écran et pourra juger, comme ceux qui ont vu dix ralentis à la télé."


"Sur le but refusé, Steve Mandanda ne peut pas intervenir comme il le veut car un Montpelliérain l'oblige à attendre et du coup il sort en retard, le but est logiquement annulé." 


"Le penalty ? Il y a faute sur Morgan Sanson qui est ceinturé. Et puis il y a rouge pour Hilton aussi, Valère ne s'est pas ouvert tout seul. Avec la vidéo, on n'aura plus toutes ces polémiques."



Le match


Pas grand chose à retenir de cette rencontre locale entre Montpellier et Marseille. Très prudent dans son approche, le MHSC n'a pas réussi à faire fructifier son avance à la marque, la faute à ce penalty sifflé par monsieur Schneider avant la mi-temps après une faute de Nordi Mukiele sur Morgan Sanson. Un penalty transformé par un Florian Thauvin diabolique de précision.


Egalement prudent et un peu bancal, l'OM est apparu très neutre dans cette rencontre. Pourtant, Luiz Gustavo a une nouvelle fait le ménage dans l'entrejeu. En attaque, malgré tous ses efforts Valère Germain n'a pas réussi à faire fructifier sa titularisation. Kostas Mitroglou n'a lui rien apporté. Il faudra repasser pour les buteurs olympiens.





Le chiffre : 8

Florian Thauvin est impliqué dans 8 des 11 derniers buts de l’OM en Ligue 1 (6 buts, 2 passes décisives).


Plus d'actualité