Ligue 1 : Nice chute encore, Lyon, Marseille et Monaco enchaînent

Voir le site Téléfoot

RTS14L13
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-08-13T18:07:37.122Z, mis à jour 2017-08-13T18:07:38.270Z

Marseille, Lyon, Monaco et Saint-Etienne ont enchaîné lors de la deuxième journée. Tout comme Nice, mais dans le mauvais sens du terme.

Les enseignements de la deuxième journée de Ligue 1 sont les mêmes que ceux de la précédente : Nice a encore chuté et les Olympiques ont enchaîné.

Nice, c'est inquiétant

À quelques jours d'une rencontre déterminante pour son avenir européen (barrage contre Naples), Nice ne s'est pas rassuré contre Troyes. Bien au contraire. Comme il y a une semaine, les Aiglons ont chuté. Sous l'impulsion de Saint-Maximin, très en vue, ils ont pourtant globalement dominé les débats, sans pour autant concrétiser leurs occasions. Ils se sont faits cueillir par Niane (53e) puis Khaoui (85e) alors que Pléa avait égalisé sur penalty (63e). Ça fait deux défaites pour le Gym et il va vite falloir réagir. Déjà.

Lyon enchaîne...

De son côté, l'Olympique Lyonnais a très bien géré son déplacement à Rennes grâce à des buts signés Memphis Depay sur coup franc (58e) et Mariano Diaz de la tête (74e). Dans une rencontre très plaisante, durant laquelle les gardiens ont longtemps repoussé l'échéance, les Gones ont confirmé leurs belles dispositions offensives et les quelques déséquilibres - les Rennais sont parvenus à réduire le score par Bourigeaud - à attendre d'une équipe portée vers l'avant. Lyon est un solide leader après deux journées.

... Marseille aussi

Ce fut beaucoup plus laborieux pour l'Olympique de Marseille mais les supporters se contenteront sans doute des trois points pris sur la pelouse du FC Nantes de Claudio Ranieri, toujours à la recherche de son premier succès depuis son retour en Ligue 1. Les hommes de Rudi Garcia ont effectivement dû attendre le but un peu chanceux et tardif de Lucas Ocampos (87e). Les Canaris, plombés par les trois changements effectués très tôt à cause de plusieurs blessures, ont bien failli égaliser dans la foulée mais la barre a repoussé la tentative de Sala.

Les matches du multiplex

Samedi soir, on retiendra surtout la belle victoire de Bordeaux, impérial sur sa pelouse face à Metz (2 à 0 grâce à Vada et Sankharé). Angers, son adversaire de la première journée avec qui il avait partagé les points a imité les Girondins en s'imposant sur le même score à Amiens (buts de Crivelli et Mangani). Toulouse, à domicile face à Montpellier, et Saint-Étienne, à Caen, ont gagné par la plus petite des marges. Les Verts, aussi, débutent très bien cette saison en bonifiant leur succès face à Nice.

Falcao marque un triplé, le premier de la saison

Leonardo Jardim avait choisi de laisser Kylian Mbappé sur le banc pour le match de Monaco face à Dijon. Pas grave, il y avait Radamel Falcao pour inscrire un triplé. D'abord avec un but de renard (3e), ensuite avec une belle frappe enroulée (37e), enfin avec une réalisation de la tête (51e). Le Colombien, auteur de quatre buts depuis de le début de la saison, porte l'attaque de l'ASM, qui l'a emporté 4 à 1 face à des Dijonnais trop attentistes sur les corners (3 buts concédés). On notera aussi le magnifique retourné acrobatique de Jemerson.

Lille chute à Strasbourg

Lille et Strasbourg nous ont offert un match complétement fou, notamment parce que Marcelo Bielsa avait déjà effectué ses trois changements au moment de l'expulsion de Maignan. Obligé de mettre un joueur de champ dans la cage (De Preville puis Amadou), l'Argentin a logiquement vu ses troupes couler. Le LOSC a finalement cédé sur des buts de Martin (74e), Liénard (82e, sur penalty) et Grimm (88e).