Ligue 1 : Nice freiné par Caen dans les dernières secondes

Voir le site Téléfoot

Alassane Pléa et Mario Balotelli
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-19T16:19:09.378Z, mis à jour 2017-11-19T19:06:43.687Z

Nice pensait signer une deuxième victoire de rang en championnat. C'était sans compter sur Rodelin, auteur du but de l'égalisation dans les dernières secondes.

Nice voyage toujours aussi mal. Alors qu'ils pensaient signer une victoire sur la pelouse de Caen, les Aiglons ont cédé dans les dernières secondes sur un but de Rodelin. Le Gym est scotché à la seizième place.

Nice a cru avoir fait le plus dur

Il n'est pas toujours facile de jouer loin de son antre, surtout pour Nice cette saison, surtout quand il faut se rendre au Stade Michel d'Ornano, terrain d'un SM Caen ne cessant de surprendre depuis la reprise du championnat de France. Mais les Aiglons sont parvenus à trouver la faille les premiers grâce à Lees-Melou (40e) après que Pléa ait touché le poteau et alors que Caen avait bien mieux démarré la première mi-temps. La montée en puissance du Gym lui a d'abord fait mal.

Rodelin arrache le nul

Néanmoins, après la pause, les Caennais se sont efforcés de réagir pour inverser la tendance, ce qu'ils ont cru faire en obtenant un penalty pour une faute de main de Jallet. Sauf que rien n'était simple pour le Stade Malherbe ce dimanche, Santini ayant buté sur Benitez (67e). Refusant d'abdiquer, les Caennais ont été capables d'égaliser dans les dernières secondes par l'intermédiaire de Rodelin, après un centre de Genevois (90e+2). Les Niçois pourront regretter car, sans un grand Vercoutre, auteur de trois parades décisives dans le money time (85e, 89e, 90e+1), ils se seraient mis à l'abri et auraient empoché les trois points.

Nice scotché à la 16e place

Le Gym réalise une bien mauvaise opération à l'issue de cette 13e journée alors qu'il pensait tenir un succès précieux. Au lieu de raccrocher le bon wagon une bonne fois pour toutes, les Aiglons sont scotchés à la 16e place, deux points d'avance seulement sur la zone rouge. Caen, de son côté, en profite pour monter au 6e rang.


Plus d'actualité