Ligue 1 : Nice s’accroche, Monaco remercie Falcao et Lyon séché par Lorient

Voir le site Téléfoot

Mario Balotelli   OGC Nice
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-08T19:58:43.183Z, mis à jour 2017-04-08T20:18:34.209Z

Le Big Four de Ligue 1 a connu des fortunes diverses lors de la 32e journée. Alors que Nice et Monaco ont gagné à l'extérieur, l'OL a perdu chez lui.

Vainqueurs respectifs sur les pelouses de Lille et d’Angers, Nice et Monaco mettent la pression sur le PSG, qui clôturera la 32e journée de Ligue 1 en accueillant Guingamp. De son côté, Lyon a subi la loi de Lorient… dans son propre stade !

Avec un Balotelli à ce niveau…

Décimé à cause des blessures, l’OGC Nice trouve quand même les ressources pour s’accrocher jusqu’au bout. Sa nouvelle victoire obtenue à l’extérieur, au stade Pierre-Mauroy de Lille, prouve que le Gym ne lâchera rien, surtout pas sa précieuse troisième place. Une fois encore, les hommes de Lucien Favre ont couru après le score mais, une fois encore, ils sont repartis avec les trois points du succès. Vendredi soir, c’est le talent de Mario Balotelli qui a parlé. Alors qu’il n’avait pas encore marqué à l’extérieur cette saison, l’Italien a signé un doublé déterminant (17e, 44e) et répondant à l’ouverture du score d’Amadou (14e). Les Niçois passent provisoirement devant le PSG et, avec un Balotelli à ce niveau, peuvent continuer de rêver.

Monaco remercie Falcao

Moins impériaux que d’habitude, loin de leurs standards offensifs et bousculés par des Angevins mal payés, les Monégasques s’en sont remis à l’unique but de Radamel Falcao pour s’imposer sur la pelouse du SCO. Au coup de sifflet final, les hommes de Leonardo Jardim étaient aussi joyeux que s’ils venaient d’être titrés, c’est dire si le match fut compliqué pour eux. L’issue, positive, permet à l’ASM de tracer sa route vers le titre avec toujours deux jokers en poche. Et aussi de faire le plein de confiance avant le déplacement à Dortmund pour le quart de finale aller en Ligue des Champions. Précieux.

Lorient s’impose au Parc OL !

Celle-là, personne ne l’avait vu venir. Surtout pas l’OL, surtout pas après le premier but de la rencontre signé Tolisso (28e). Mais Lorient veut se maintenir et c'est un rêve que personne ne semble être en mesure de contester en ce moment. Plus concrètement, des généreux Merlus sont allés chercher la victoire au Parc OL, renversant la vapeur grâce à Waris (42e), Marveaux (49e) et Moukandjo (74e, 81e). Un troisième succès de rang qui fait du bien et donne beaucoup d’espoir pour la dernière ligne droite. D’autant que, dans le même temps, Dijon a perdu contre Bastia (1-2) et que Montpellier s’est imposé à Caen (2-0). On notera aussi que Nancy a battu Rennes 3 à 0.

Bordeaux met la pression sur l’OM

Sur courant alternatif, les Girondins de Bordeaux se sont vengés de leur défaite face à Nice. C’est Metz qui en a fait les frais en repartant du Stade Matmut Atlantique avec une mini valise. Malcom (14e) et Vada (50e, 52e) ont été les grands artisans de cette victoire faisant passer provisoirement Bordeaux devant Marseille au classement. La course à la cinquième place, synonyme de compétition européenne, va bel et bien être indécise jusqu’au bout.