Dans l'actualité récente

Ligue 1 : Nice se remet en route, Saint-Etienne enfonce Toulouse

Voir le site Téléfoot

Mario Balotelli   OGC Nice
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-29T18:35:18.778Z, mis à jour 2017-01-29T18:35:19.487Z

En prévision du choc entre le PSG et Monaco, Nice a provisoirement repris la première place en disposant de Guingamp. Saint-Etienne a enfoncé Toulouse.

En attendant le choc entre Monaco et le PSG, Nice s’est refait la cerise en gagnant face à Guingamp. Quelques heures plus tard, Saint-Etienne s’est largement imposé à Toulouse.

Au bon souvenir de Seri

L’OGC Nice n’est pas encore tout à fait au complet mais Lucien Favre a enregistré le retour de Jean-Michaël Seri, qui rentrait de la CAN après l’élimination de la Côte d’Ivoire. Et on peut dire que le milieu de terrain fait du bien à la formation des Aiglons. D’ailleurs, son importance dans le jeu niçois a été matérialisé par un but, le deuxième de la rencontre (38e). Auparavant, Alassane Pléa avait ouvert le score grâce à une passe décisive de Valentin Eysseric (11e). Mené 2 à 0 à la pause, Guingamp a essayé de réagir en seconde mi-temps. Briand avait même réduit le score (63e) mais Balotelli est venu sceller le sort de la rencontre (87e) avec une nouvelle réalisation à l’Allianz Riviera.

Leader provisoire

L’OGC Nice n’avançait plus depuis trois matches de championnat et il était temps pour les troupes de Lucien Favre de remettre le pied sur l’accélérateur. Cette victoire, la première depuis le 18 décembre, permet au Gym de prendre provisoirement la première place, guettant le résultat entre le PSG et Monaco avec impatience. La pression est davantage sur les épaules du club de la capitale, obligé de gagner pour ne pas être distancé. Si Monaco ne perd pas, il reprendra le trône à son voisin niçois. C’est dire l’importance du choc entre les deux géants.

Saint-Etienne engrange, Toulouse s’enfonce

Toulouse n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre. Si irrésistible était-il lors des premiers mois, le TéFéCé est désormais dans une belle galère. A domicile, il a concédé face à Saint-Etienne une quatrième défaite consécutive. La zone rouge n’est plus qu’à quatre points mais l’arrivée d’Andy Delort risque de faire du bien. De leur côté, les Verts ont profité de l’expulsion de Somalia au retour des vestiaires pour ne laisser aucune chance aux Toulousains. Roux, d’un doublé sur penalty (9e, 67e) et Monnet-Paquet (55e) ont été les grands artisans du succès synonyme de cinquième place chipée à l’OM (grâce à une meilleure différence de buts).