Ligue 1 : Paris en plein cauchemar

Voir le site Téléfoot

error
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2015-02-14T17:13:00.000Z, mis à jour 2015-02-14T17:32:04.000Z

Au terme d'un scénario catastrophe qui a vu le PSG perdre quatre joueurs sur blessure et encaisser deux buts par une équipe caennaise opportuniste, le club de la capitale n'a pu faire mieux qu'un match nul 2-2 sur sa pelouse.

En s’imposant devant son public, les Parisiens avaient la possibilité de reprendre provisoirement le siège de leader de la Ligue 1 devant l’Olympique Lyonnais. Face à des Caennais en pleine confiance, le club de la capitale a maîtrisé le match avant de s’écrouler après la perte de trois joueurs sur blessure. De mauvais augure à trois jours de la réception de Chelsea.

Ibra et Lavezzi décisifs

Il ne fallait pas arriver en retard au Parc des Princes. Deux minutes après le coup d’envoi sifflé par l’arbitre, Zlatan Ibrahimovic s’est glissé entre deux défenseurs pour reprendre du droit un centre au premier poteau de Serge Aurier. Son onzième but cette saison. Après une entame tonitruante, les Parisiens sont retomber dans leurs travers et la sortie sur blessure de Yohan Cabaye n’a pas arrangé leurs affaires, permettant à Caen d’y croire et d’alerter Sirigu par deux fois. L’équipe normande n’a pas non plus été épargnée et Fodé Koïta, qui faisait son retour à la compétition, a dû céder sa place à la demi-heure de jeu. Paris en a profité pour se remettre dans le sens de la marche et Lavezzi a profité d’un temps fort de son équipe pour faire le break d’un tir croisé du gauche à la 39ème.

Scénario catastrophe pour le PSG

Il faut croire que les corps étaient fragilisés car le second acte a été le théâtre dune hécatombe pour le PSG : Marquinhos, Aurier puis Lucas ont tous rejoint prématurément les vestiaires au cours d’une période aux allures de catastrophe. Le Paris-SG a fini la rencontre à neuf, alors que Laurent Blanc avait déjà procédé à ses trois changements. L’occasion pour Caen de remuer le couteau dans la plaie et d’inscrire deux buts en toute fin de match, le premier par Sala (89ème) et le deuxième par Bazile (90éme+2) sur une splendide frappe enroulée.

Lyon pourrait en profiter

Victime d’un scénario à rebondissements, le PSG stagne à la troisième place du championnat avec 49 points. Lyon aura l’occasion dimanche soir de prendre quatre points d’avance sur ses poursuivants directs s’il l’équipe d’Hubert Fournier ramène la victoire de Lorient.

Le PSG voit désormais un tout autre adversaire se dresser devant lui puisque les joueurs de Laurent Blanc affronteront mardi soir les hommes de José Mourinho pour le compte du huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Il faudra aux Parisiens élever considérablement leur niveau de jeu et se montrer solidaires s’ils veulent poursuivre leur aventure européenne.